Maxim Noreau et Kevin Poulin envoient le Canada en demi-finale

Drama
Embed from Getty Images

Sans la présence des joueurs de la LNH, le Canada n’a pas nécessairement la même force de frappe offensive. Par contre, c’est une équipe qui est extrêmement à l’aise avec un match défensif et ils l’ont prouvé dans ce qui était leur match le plus important depuis le début du tournoi. Les Canadiens ont battu les Finlandais 1-0 en quart de finale mercredi matin.

C’est nul autre que le défenseur québécois Maxim Noreau qui a marqué l’unique but canadien en début de troisième période. Il a profité d’une victoire décisive d’Eric O’Dell sur une mise au jeu pour utiliser son bon lancer et déjouer Mikko Koskinen, l’ancien espoir des Islanders qui a bien fait dans ce match avec 29 arrêts.

Parlant d’ancien gardien des Islanders, le match a aussi permis à Kevin Poulin de revenir dans le tournoi olympique puisque Ben Scrivens a dû s’absenter en début de deuxième période. Un joueur finlandais lui est tombé dessus après une mise en échec canadienne et ça lui a visiblement fait mal.

Scrivens a tenté de rester dans le match, mais après une séquence, il a dû se rendre à l’évidence et laisser sa place à Poulin. Ce dernier a bien fait sous pression, effectuant 15 arrêts dont plusieurs alors que les Finlandais tentaient de revenir au score.

Le Canada jouera donc assurément pour une médaille. L’équipe de Willie Desjardins affrontera l’Allemagne en demi-finale alors que ces derniers ont battu la Suède 4-3 dans l’autre quart de finale. Les Allemands avaient perdu des avances de 2-0 et 3-1 dans cette rencontre. La demi-finale se jouera vendredi matin.

Le but de Maxim Noreau

La blessure de Ben Scrivens