Mattias Ekholm a marqué dans son propre but

La finale de la Coupe Stanley avait bien commencé pour les Prédateurs de Nashville, qui pensaient même avoir ouvert la marque. Leur but a toutefois été annulé à cause d’un hors-jeu de Filip Forsberg et on a assisté à une débandade par la suite. Ça a commencé sur un 3 contre 5 de 2 minutes créé notamment par une punition fantôme de Calle Jarnkrok à l’endroit de Patric Hornqvist.

Les Preds résistaient bien, mais à 18 secondes de la fin de ces punitions, Evgeni Malkin a ouvert la marque avec un tir de la pointe qui a battu Pekka Rinne sous la mitaine. 65 secondes plus tard, Conor Sheary a doublé l’avance de Pittsburgh en marquant son premier but des séries dans un filet désert à la suite d’une superbe passe de Chris Kunitz.

Le but qui a illustré parfaitement cette horrible séquence pour les Preds a été le 3e. Il a été attribué à Nick Bonino, qui a seulement dirigé la rondelle vers le filet. Rinne a tenté de couper le disque, mais il l’a plutôt redirigé directement sur Mattias Ekholm, qui n’a pas eu le temps de réagir. Il l’a donc redirigé dans son filet par inadvertance même s’il a essayé de la frapper au vol avant qu’elle traverse la ligne des buts. C’était une séquence malchanceuse pour les Preds et il n’y avait vraiment rien à faire, mais c’est un autre exemple qui prouve que les bonnes choses arrivent quand tu envoies la rondelle au filet.

Une séquence à oublier pour Mattias Ekholm

Les 2 premiers buts des Penguins