Matthew Barnaby traite des enfants de spermatozoïdes chanceux // Richard Labbé gros fan des Cowboys

Drama

L’ex-morveux de la NHL, Matthew Barnaby, a fait un commentaire boiteux en diffusant cette photo d’enfants sur Twitter à la fin aout:

That is part of the lucky sperm club! I used to get a hose and spray myself!

Évidemment, suite à quelques réactions négatives il a retiré le tout, mais les busted-coverage des internets a conservé le tout. Est-ce que j’ai besoin de faire une traduction de ses propos? Je pense que tout le monde sait que l’être humain est à la base confectionné par le jumelage du spermatozoïde chanceux et de l’ovule. Sachez toutefois que le Lucky Sperm Club est une expression qui signifie beaucoup de choses:

1. They have achieved financial success because of their father’s hardwork but think that they are some kind of business genius
2. They have a general arrogance and disdain for others
3. They think they put their pants on both legs at one time
4. They shit ice cream
5. They were born on third base and think they hit a triple
6. They are one of the dicks that show up at bars with their collars popped up
7. Then in a fist fight, they often resort to kicking guys in the nuts then driving off in their shiney cars

Je vous laisse deviner à quels numéros Barnaby faisait référence. Je vous aide en vous disant que le #4 n’a pas rapport.

Après son histoire de pétage de coche auprès de la gent féminine, on aurait cru que cet intervenant hockey du réseau ESPN se serait assagi. Je crois qu’il serait mieux pour lui de se concentrer sur son chantier de construction dans la région de Buffalo que de nous donner des cours de biologie.

Spotted: Richard Labbé

Qu’est-ce que les journalistes sportifs font le vendredi après-midi? Ils lavent leur char. C’est le cas de Richard Labbé le 9 septembre dernier. Beau tshirt des Cowboys; est-ce celui de l’édition limitée disponible dans les caisses de Budweiser? Combien on gage qu’il s’ennuie de faire ses chroniques NFL dans La Presse? Moi, oui.