Mark Stone demande un salaire de 9 M$ en arbitrage

Embed from Getty Images

Les Sénateurs ne sont pas parvenus à éviter l’arbitrage salariale avec Cody Ceci alors que son audience a commencé ce matin. Ce n’est toutefois pas la seule mauvaise nouvelle du genre qui a frappé Ottawa en début de journée mercredi. On a vu l’offre et la demande dans le dossier de Mark Stone et on peut croire que ça ira aussi devant l’arbitre.

Ottawa propose un salaire de 5 M$ tandis que Mark Stone en demande neuf. Si l’arbitre coupe la poire en deux, comme c’est à peu près toujours le cas, on parlerait du deuxième plus gros salaire distribué dans ce processus dans l’histoire de la ligue. Shea Weber détient toujours le record avec 7,5 M$ en 2011. À 5,5 M$, Jacob Trouba avait pris le deuxième rang plus tôt cet été.

Ça peut sembler beaucoup pour Mark Stone, et c’est clair qu’il a gonflé son chiffre un peu parce que c’est comme ça que ce système-là fonctionne, mais on parle quand même d’un joueur élite. Pour une formation qui tirait de la patte l’an passé, il a récolté plus d’un point par match et même s’il a été limité à 58 parties, il a atteint le plateau des 20 buts pour une quatrième saison consécutive. Il est donc capable de la mettre dedans.

Une fois que Karlsson sera échangé, il risque d’être le prochain à partir parce qu’il pourrait ramener un beau paquet de jeunes atouts aux Sénateurs. Avec une négociation aussi compliquée et un salaire si élevé pour une organisation qui veut limiter les coûts, c’est difficile de croire que ce n’est pas là que ce dossier se dirige.