MacKinnon et Landeskog propulsent l’Avalanche vers la victoire

Embed from Getty Images

Au cours des dernières semaines, Nathan MacKinnon et Taylor Hall se sont livrés une lutte assez intense pour les votes du trophée Hart. Il ne faut donc pas se surprendre de voir que quelques heures après que Hall ait permis à son club d’éviter de faire face à l’élimination devant ses partisans, le #29 de l’Avalanche a fait la même chose pour les siens.

Nathan MacKinnon a marqué deux buts, dont le gagnant dans une victoire de 5-3 du Colorado contre les Prédateurs. Son premier était particulièrement beau alors que ça a commencé avec un superbe effort de Gabriel Landeskog qui lui a permis de s’échapper devant Pekka Rinne.

D’ailleurs, Landeskog a lui aussi connu une grosse soirée avec un but et deux passes. Ce qui est drôle, c’est que son but n’est jamais entré dans le filet. Officiellement, c’était un but dans un filet désert, mais il voulait remettre le disque à MacKinnon pour son tour du chapeau sur un deux contre zéro et Ryan Ellis l’en a empêché en l’accrochant. L’arbitre a donc accordé un but automatique qui est allé à la fiche du capitaine de l’Avalanche.

C’est bon de noter que l’Avalanche a chassé Pekka Rinne dans cette partie alors que le gardien a accordé 4 buts sur 15 tirs. Son remplaçant, Juuse Saros, s’est beaucoup mieux tiré d’affaire en stoppant les 18 tirs auxquels il a fait face.

Les Preds étaient visiblement frustrés par la tournure de ce match et c’était clair lorsque P.K. Subban s’en est pris assez gratuitement à MacKinnon en fin de deuxième période. Ils risquent donc de sortir forts mercredi soir à 22h pour espérer se donner une chance de mettre fin à cette série devant leurs partisans. Pour ce faire, il faudrait qu’ils arrêtent d’accorder un but à chaque début de match.

Les deux buts de MacKinnon

Subban s’en prend à MacKinnon

Le « but » de Landeskog