Louis Domingue a songé à abandonner le hockey

Drama

Louis Domingue a connu rapidement les hauts et les bas du hockey professionnel. Le gardien québécois a été repêché en 5e ronde par les Coyotes en 2010. Il aura dû attendre le milieu de la saison 2014-2015 avant de faire sa place dans la LNH. Après avoir connu quelques bonnes séquences durant les deux saisons suivantes, il espérait prendre du gallon chez les Coyotes, mais c’est le contraire qui s’est produit. Le départ de Mike Smith, échangé aux Flames, lui avait fait espérer un poste de gardien numéro un, mais la signature de Antti Raanta en juin dernier et l’acquisition de Scott Wedgewood en octobre auront finalement chassé Domingue de l’Arizona.

Le 14 novembre, les Coyotes l’ont échangé au Lightning contre Michael Leighton et Tye McGinn. Deux mois après cette transaction, le gardien de 25 ans est revenu sur plusieurs moments de sa carrière lors du podcast Power Play, du Lightning Radio Network. Il fait notamment mention d’épisodes plus sombres de sa carrière impliquant Patrick Roy ainsi que l’organisation des Coyotes.

Louis Domingue s’en prend à Patrick Roy

Lors de la saison 2009-2010, Domingue évoluait pour les Wildcats de Moncton, mais ne jouait pas assez à son goût. Il a alors demandé d’être échangé. Ses souhaits ont été exaucés lorsque Moncton l’a envoyé chez les Remparts. Le gardien originaire de St-Hyacinthe était très emballé à l’idée de travailler avec Patrick Roy. Il croyait que l’ancien gardien-étoile de la LNH lui permettrait de s’améliorer énormément.

Dans le podcast, Domingue admet que sa relation n’était pas très bonne avec Roy. Il a décrit son ex-entraîneur comme un coach dur, mais pas toujours juste et qui voulait tout contrôler. Selon Louis Domingue, la volonté de Casseau de tout vouloir faire n’était pas une bonne chose.

Louis Domingue affirme avoir été mal traité par les Coyotes

L’un des passages particulièrement intéressants du podcast, c’est lorsque Domingue raconte comment s’est passée la fin de son séjour en Arizona. Il affirme avoir été complètement abandonné et rejeté par les Coyotes. Après l’arrivée de Wedgewood, Domingue a été placé au ballottage, mais l’organisation ne souhaitait pas l’envoyer dans son club-école. Les Coyotes ne voulaient tout simplement plus de lui. Louis Domingue a donc été envoyé chez lui, sans possibilité de pratiquer le sport qui le passionne depuis sa plus tendre enfance.

Pendant une semaine et demie, il tournait comme un lion en cage chez lui. Il ne pouvait plus utiliser la patinoire ou le gym des Coyotes. L’organisation lui aurait dit de rester chez lui, d’attendre leur appel et de louer lui-même une patinoire s’il voulait s’entraîner. Domingue a appelé Shane Doan, qui a accepté de venir s’entraîner avec lui, accompagné de son fils.

Durant cette période difficile, Domingue a songé à s’exiler en Europe. Écœuré de la tournure des événements avec les Coyotes, il a même envisagé de prendre sa retraite.

Finalement, il été échangé au Lightning le 14 novembre. Même s’il n’a joué qu’une seule partie avec Tampa depuis son arrivée, au moins, il a l’occasion de jouer pas mal avec le Crunch de Syracuse, dans la AHL. En 15 matchs avec le club-école du Lightning, Louis Domingue a une excellente fiche de 11 victoire, 4 défaites, un pourcentage d’arrêt de 94,4% et une moyenne de 2,00 buts alloués par match.