L’Impact de Montréal répond à la gifle de Seattle par un K-O !

Drama
Crédit photo - 3rdrockhome

L’Impact de Montréal l’emporte 1-0 à l’extérieur devant 39 469 personnes au domicile des Seattle Sounders. Dans un dispositif tactique en 3-5-2 comme celui victorieux de Toronto FC, c’est avec quelques certitudes tactiques que la troupe de Rémi Garde affronte les vice-champions de la MLS, les Sounders de Seattle.

Duvall fait logiquement son entrée dans le onze partant en lieu et place de Petrasso, qui s’est blessé durant la trêve internationale.

Sur l’ensemble de la partie l’Impact a manqué de créativité offensive même en supériorité numérique et a concédé de nombreuses largesses à son adversaire, notamment sur coups de pieds arrêtés.

Encore une fois c’est le trio Piatti-Vargas-Taider qui fait la différence. À l’heure de jeu, une erreur de la défensive de Seattle profite à Taider qui trouve Piatti d’une talonnade. Ce dernier élimine Marshall d’un crochet dont il a le secret et trouve Vargas dans la surface. Le chilien ne se fait pas prier pour battre Frei. 1-0, l’Impact l’emporte sur la petite des marges.

Néanmoins, les deux blanchissages de suite contre les deux finalistes de la dernière MLS Cup sont tous sauf un hasard. Cette deuxième victoire consécutive doit dissiper les doutes de plusieurs sceptiques envers un effectif qui ne cesse de se renforcer. Ce fut aussi l’occasion de voir la nouvelle recrue Silva en action, lui qui est rentré à la 81e.

Le groupe montréalais a démontré du caractère, à commencer par Victor Cabrera qui joue son meilleur soccer depuis les arrivées consécutives des défenseurs centraux Diallo, Fanni et Camacho, tous destinés à renvoyer l’argentin sur le banc.

Le tournant du match

À la 40e minute du match entre l’Impact de Montréal et Seattle Sounders, un duel entre Kelvin Leerdam et Daniel Lovitz donne lieu à une scène cocasse. Le défenseur de l’Impact s’élève dans les airs pour jouer un ballon de la tête mais son vis-à-vis fait le dos, causant une chute assez lourde pour l’américain.

Alors que l’arbitre siffle une faute, les esprits s’échauffent, et l’officiel demande l’assistance-vidéo. Tandis que tout le monde s’interroge si la faute justifie le recours à la vidéo, la VAR révèle une autre histoire. En effet, peu après l’action Leerdam assène une gifle à Lovitz. Rouge immédiat.

***

Kan Football Club : La poutine du soccer ! Les dernières nouvelles de l’Impact de Montréal et plus encore! Trouvez des chroniques, vidéos, podcasts sur l’Impact de Montréal, le soccer local et le foot mondial au kanfootballclub.com Si vous souhaitez soutenir la plateforme, procurez vous leurs tous nouveaux chandails et autres vêtements Trop de poutine. Toujours un classique !