L’Impact à côté de la plaque contre Columbus

Drama
contre le Crew de Columbus
Crédit photo - Impact de Montreal

Celle-là fait mal, très mal. L’Impact encaisse 4 buts contre le Crew de Columbus dans une lourde défaite. Sa première depuis le 18 mai.

Le troisième match MLS consécutif sur la route aura eu raison de l’Impact. Columbus qui restait sur 5 défaites à leurs six derniers matchs est passé à la vitesse supérieure contre une équipe montréalaise déboussolée.

« C’est une bonne équipe, ils ont de très bons joueurs, a affirmé le défenseur Hassoun Camara. Ce sont de gros joueurs dans la ligue, notamment Higuaín, mais pas seulement lui. Il faudra se méfier, être très compacts et jouer un gros match là-bas parce qu’on a envie de se rattraper après le match nul à Orlando. »


Les alignements

MTL – G-Evan Bush; D-Chris Duvall, Kyle Fisher, Laurent Ciman, Wandrille Lefèvre, Hassoun Camara (Michael Salazar 76’); M-Marco Donadel (Ballou Tabla 72’), Blerim Dzemaili, Hernan Bernardello, A-Ignacio Piatti, Anthony Jackson-Hamel (Matteo Mancosu 54’)

Substituts non utilisés : Maxime Crépeau, Patrice Bernier, Dominic Oduro, Calum Mallace

CLB – G-Zach Steffen; D-Harrison Afful, Jonathan Mensah, Josh Williams, Jukka Raitala; M-Artur, Ethan Finlay, Federico Higuaín, Justin Meram (Kekuta Manneh 69’), Wil Trapp; A-Ola Kamara (Adam Jahn 87’)

Une première brèche

C’est Higuaín qui ouvre le score sur un magnifique coup-franc causé par Kyle Fisher, moins tranchant qu’à l’habitude.

Anthony Jackson-Hamel titularisé à la place de Matteo Mancosu égalise dans la foulée. Malheureusement pour lui il sortira sur blessure un peu plus tard. Hamel a bénéficié d’une offrande de Dzemaili, sa 3e passe en 4 matchs MLS (en plus de 2 buts).

Un but de trop

Alors que l’Impact pense avoir fait le plus dur la seconde mi-temps sera le théâtre du naufrage. Piatti avait renversé la vapeur en 1 minute en Floride contre Orlando, Manneh lui rend la pareille en Ohio à Columbus. À peine entré qu’il inscrit le but du 2-1, et qu’il trouve Kamara sur un centre pour le but du 3-1. Les jambes sont lourdes, les repères inexistants et l’Impact est complètement assommé.

« Le deuxième but a été un peu la fin pour nous, car nous n’avons pas réagi ensuite, a mentionné Blerim Dzemaili. Nous étions en contrôle, mais nous n’avons pas bien fait en fin de match. Ce n’est pas une question de système de jeu, c’est nous qui devons bien exécuter sur le terrain. »

Les entrées de Salazar et Ballou n’y changeront rien. Higuaín va même ajouter un 4e but pour conclure la soirée cauchemardesque de l’Impact. C’est le 8e but encaissé dans le système 3-5-2 ( Lire: Le 3-5-2 que Biello ne fera pas ) et cela en 4 matchs seulement.

L’Impact prendra la direction du BMO Field pour le match retour de la finale du Championnat canadien contre le Toronto FC, le mardi 27 juin à 19h30. Victoire impérative.