L’histoire pourrait se répéter pour les Ducks

Comme l’a noté NBC Sports, le noyau des Ducks se retrouve dans une situation un peu trop familière. Pour une 5e année consécutive, l’équipe retourne à Anaheim pour un match ultime après avoir raté la chance de terminer la série sur la glace adverse. Ce qui fait vraiment mal, c’est que les Ducks ont perdu les 4 fois où ils se sont retrouvés dans cette situation.

En 2013, les Red Wings les ont battu 3-2 pour les éliminer en première ronde. C’est arrivé aux mains des Kings lors de la 2e ronde en 2014. Los Angeles avait gagné ce match 6-2. C’est le seul auquel John Gibson a participé au cours de cette séquence, mais il n’avait pas impressionné en allouant 4 buts sur 18 tirs. Les Blackhawks l’ont remporté 5-3 lors de la finale de conférence de 2015 tandis que les Prédateurs ont passé au 2e tour grâce à un gain de 2-1 dans cette situation l’an passé.

Bref, Anaheim n’a pas eu trop de succès dans cette situation récemment et la prestation de dimanche soir n’aidera certainement pas. Après le match, Randy Carlyle ne voulait rien savoir de cette statistique, disant qu’il n’était pas là lors de ces matchs ultimes et qu’il ne pouvait donc rien faire. Les Ducks espèrent certainement que le départ de Bruce Boudreau, qui semble être maudit dans les 7es matchs, sera suffisant pour mettre fin à cette horrible séquence.

Même si ce n’est pas une bonne expérience, ils pourront se consoler en se disant qu’ils ont au moins déjà participé à ce genre de matchs. On ne peut pas dire ça de beaucoup de joueurs dans le vestiaire des Oilers alors que Connor McDavid n’a même pas eu à faire à ça dans le junior. D’ailleurs, parlant de McDavid, il est lié à la statistique la plus bizarre de cette série. Les Oilers ont gagné tous les matchs dans lesquels il n’a pas enregistré de point jusqu’à maintenant dans cette série. Les Ducks ont gagné les trois matchs de cette 2e ronde dans lesquels il s’est inscrit sur la feuille de pointage.