L’ex-femme de Duncan Keith avait raison de demander une pension de 150 000$ par mois

Drama
kelly-keith

*Avertissement, ce texte va vous choquer! De plus, le revenu de 9M$ de Duncan Keith est celui établi par la cour. Il ne s’agit pas de son salaire NHL (moyenne de 5.5M$ avec les Hakws), mais bien d’un combiné de tous ses revenus.

Beaucoup de gens vont trouver que ça n’a pas de bon sens qu’une ex-femme de joueur de hockey demande une pension de 150 000$ par mois. Je ne suis pas de cet avis. Je trouve que Kelly Keith, l’ex-femme de Duncan Keith, a bien fait d’amener sa cause en cour supérieure. Malheureusement, elle a perdu. Elle s’était rendue jusque-là, car depuis sa séparation en 2014, son ex-mari des Blackhawks de Chicago lui versait 20 000$ par mois pour payer la maison et les frais de leur enfant. Duncan Keith gagne 9M$ par année.

Kelly Keith est la blonde de Duncan depuis qu’ils sont adolescents. Ça fait genre 15 ans qu’ils sont ensemble. On ne parle pas d’une gold digger qui demande le divorce et une pension après 9 mois et demi de relation. Kelly Rae-Keith, une Canadienne, a fait ses études à McGill et elle a abandonné ses plans de carrière en 2009 pour habiter à Chicago avec son homme. Elle n’a pas eu de permis de travail. Elle ne pouvait pas travailler. Au cours des dernières années, elle a dédié sa vie à prendre soin de lui, à accepter son style de vie de joueur de hockey et gérer une fondation. Si vous avez écouté 15 minutes de la série Hockey Wives, vous savez que la vie de femme de joueur n’est pas aussi le fun que ça.

Au niveau de l’argent, si on regarde le tout en proportion, ce qu’elle demande à Duncan a du sens. Elle veut 1.8M$ par année. Eille, pauvre Duncan, il va juste lui rester 7.2M$ pour gâter sa prochaine blonde. Ce 1.8M$ représente 20% de son salaire. Ce pourcentage serait tout à fait raisonnable (et même pas assez) si une femme demandait 20 000$ par année d’un homme qui gagne 100 000$.

Je suis aussi le genre de gars qui croit, dans le plus profond de mon coeur, que derrière chaque grand homme, se cache une femme. Barack Obama ne serait pas Président sans Michelle. Jay-Z ne serait pas où il est sans Beyonce. Duncan Ketih ne serait pas le joueur qu’il est s’il n’avait pas eu sa femme à ses côtés pendant toute sa carrière. Alors ouais, Kelly Keith mérite son 20% du salaire de Duncan.

Sérieux, pauvre fille. Elle se retrouve à 32 ans, célibataire, un bébé dans les bras, pas de carrière, loin de sa famille. C’est poche en crime. Alors gros move de cheap de la part de Duncan Keith de dire à la femme qu’il a aimée pendant des années de prendre 20 000$ par mois, de s’occuper du kid et de rester à la maison. Elle va se retrouver avec le rôle ingrat face à l’enfant tandis que Duncan va jouer le rôle du papa-cool-gâteau un weekend sur deux. Ou plutôt quand son horaire va lui permettre de voir son fils. Ce n’est pas correct. Pourquoi Duncan aurait le droit de continuer à vivre comme un millionnaire, alors que sa femme devrait réduire son style de vie? Kelly Keith méritait d’avoir 150 000$ par mois. Est-ce que j’ai tort de croire cela?

P.-S. Concernant le verdict de la cour, Kelly Keith ne s’en tire pas trop mal. Elle va recevoir 45 000$ par mois pour ses dépenses et un autre 15 000$ par mois pour s’occuper de l’enfant. Détails ici.