Les Sénateurs forcent la tenue d’un 7e match

Peu d’experts et d’amateurs leur donnaient une chance après la dégelée du 5e match, mais les Sénateurs d’Ottawa sont toujours dans la course pour la Coupe Stanley. La troupe de Guy Boucher a forcé la tenue d’un 7e match dans la finale de l’Est avec un gain de 2-1. Ce match ultime sera disputé jeudi soir à 20h alors que les Prédateurs attendent le gagnant en finale.

Les Penguins étaient clairement la meilleure équipe au cours des 40 premières minutes, maintenant un avantage de 34-19 au chapitre des tirs au but. Ils ont été récompensés pour leurs efforts en 2e période grâce à un superbe jeu d’Evgeni Malkin, mais les Sénateurs ont égalé la marque via un avantage numérique qui a finalement décidé de se présenter dans cette série.

Ce fût toutefois une autre histoire en début de 3e alors que Pittsburgh a eu besoin de près de 7 minutes pour obtenir son premier tir au but. Ottawa a profité de ce changement de rythme pour prendre l’avance en début de 3e. C’est Mike Hoffman qui a soulevé la foule du Centre Canadian Tire avec un tir parfait.

L’eau a finalement retrouvé son niveau et les Penguins se sont remis à avoir l’avantage, mais Craig Anderson s’est dressé devant le filet des siens et une punition pour trop de joueurs sur la glace à 4:05 de la fin du temps réglementaire a grandement affecté le travail des Penguins. Ceci étant dit, il faut remettre à César ce qui va à César et Anderson a sorti une autre prestation formidable face à l’élimination. Il a effectué 45 arrêts pour prolonger cette série. On se rappelle qu’il avait face à l’élimination 3 fois contre le Canadien en 2015. Anderson avait gagné 2 de ses 3 matchs, maintenant un % d’arrêts de 97,8% et une moyenne de buts alloués de 0,67.

Le but gagnant des Sénateurs