Les Screaming Eagles ont gagné le 3e plus long match de l’histoire de la LHJMQ

Embed from Getty Images

Les séries éliminatoires ne sont commencées que depuis quelques jours dans la LHJMQ, mais on a déjà eu droit à notre premier match marathon du tournoi printanier. Il est survenu à Drummondville où les Voltigeurs et les Screaming Eagles ont eu besoin de trois prolongations pour faire un gagnant dans le deuxième match de la série de première ronde. La partie, qui avait débuté à 19h02, s’est terminée à 23h49.

C’est Olivier Bourret qui a donné la victoire aux siens dans ce qui est maintenant le troisième match le plus long de l’histoire de la LHJMQ. Ironiquement, les Screaming Eagles avaient aussi remporté le deuxième plus long match en 2009 contre Québec. Il ne restait que 5:34 à la troisième prolongation lorsque Bourret a marqué, donc les deux clubs ont pratiquement joué deux matchs en un. Il a battu Olivier Rodrigue, qui a fait 48 arrêts au cours de la soirée tandis que son opposant, Kevin Mandolese, a fini le match avec 53 tirs arrêtés.

Olivier Bourret représente un héros assez surprenant pour cette partie puisque l’attaquant n’était même pas en uniforme lors du premier match de la série que les Voltigeurs avaient remporté par la marque de 5-2 la veille. Ce qui rajoute à l’effort de la soirée, c’est que les deux équipes ont un vol pour se rendre au domicile des Screaming Eagles dimanche matin, donc ce ne sera pas une longue nuit pour les joueurs ainsi que le personnel qui les accompagne.

Il s’agit de l’une des quatre séries de première ronde qui sont égales 1-1 après les deux premiers matchs. Les autres sont Titan/Saguenéens, Huskies/Phoenix et Océanic/Wildcats. Les Mooseheads de Halifax, les Tigres de Victoriaville et l’Armada de Blainville/Boisbriand mènent tous leur série 2-0 tandis que celle entre les Remparts de Québec et les Islanders de Charlottetown se poursuivra aujourd’hui. Québec a échappé le premier match à la maison au score de 6-2.

Le but gagnant des Screaming Eagles