Les Raptors échangent DeMar DeRozan pour faire l’acquisition de Kawhi Leonard

Drama
Embed from Getty Images

Alors que c’est tranquille dans la LNH, ça brasse dans la NBA. Mercredi matin, les Raptors et les Spurs de San Antonio ont conclu un gros échange qui envoie notamment DeMar DeRozan à San Antonio et Kawhi Leonard à Toronto. L’entente est plus complexe, mais pour le moment, on sait que ce sont les gros morceaux de chaque côté.

Kawhi Leonard est l’un des meilleurs joueurs de la NBA lorsqu’il est en santé. Il a été nommé MVP de la finale en 2014 et il a été le meilleur joueur défensif de la ligue à deux reprises (2014 et 2015). Leonard a également fait partie de la première équipe d’étoiles de la NBA en 2016 et 2017.

Ça reste toutefois un risque énorme puisqu’il n’a presque pas joué cette année dans un dossier extrêmement bizarre. Les Spurs croyaient qu’il était prêt, mais le joueur refusait de jouer parce qu’il disait être blessé. Évidemment, ça a créé une tonne de problèmes et le fait qu’il sera agent libre dans un an n’a certainement pas aidé puisqu’il n’était pas prêt à signer à long terme avec les Spurs. Au lieu de le perdre pour rien et de continuer cette relation malsaine, San Antonio a donc décidé de l’échanger.

Les Raptors devront donc convaincre Kawhi Leonard de signer avec eux, ce qui sera difficile, mais pas impossible comme on a vu avec Paul George et Oklahoma City cette année. L’équipe doit également espérer que sa blessure est chose du passé et qu’il peut revenir au niveau de jeu qu’il a déjà démontré.

C’est aussi extrêmement risqué d’échanger DeMar DeRozan, qui était l’un des joueurs les plus appréciés dans cette organisation, tant par les membres de l’équipe que les partisans. Ça veut dire que si cette stratégie explose dans le visage des dirigeants, les partisans vont leur en vouloir longtemps.

Au moins, on peut comprendre pourquoi Toronto a pris ce risque-là. Avec le noyau actuel, ils n’allaient jamais battre les Celtics ou les 76ers et il étaient condamnés à se faire éliminer en deuxième ronde encore une fois. Avec cet acquisition, ils se donnent une chance de se rendre plus loin et si ça ne fonctionne pas, ils amorceront tout simplement une reconstruction avec un nouveau noyau.

AJOUT : Les Raptors font aussi l’acquisition de Danny Green et ils envoient Jakob Poeltl ainsi qu’un choix de première ronde de 2019 protégé aux Spurs. S’il est en dehors du top 20, il appartiendra à San Antonio et sinon, les Raptors le gardera et ils verseront deux choix de deuxième ronde aux Spurs à la place.