Les problèmes d’équipement des Maple Leafs

Drama

Les Maple Leafs ont connu une soirée de rêve pour leur premier match de la saison. Une victoire de 7-2, ça se prend toujours bien. Auston Matthews a obtenu 1 but, 2 passes. Même chose pour James van Riemsdyk. Le nouveau venu Patrick Marleau a marqué deux buts. Tout était parfait… ou presque.

Les Leafs ont semblé avoir quelques problèmes avec leur équipement.

En plein milieu du match, l’un des arbitres a saisi le bâton du gardien Frederik Andersen et a commencé à recouvrir le bout du manche avec du ruban adhésif blanc. Tout le monde se demandait ce qui lui passait par la tête. Le problème, c’est qu’il y avait du ruban bleu sur le bâton et c’est interdit par la LNH.

En fait, le règlement stipule que le ruban doit être blanc, pour éviter que les arbitres confondent le manche avec la rondelle. Une règle plutôt méconnue, mais que les officiels ont apparemment voulu faire respecter. Leur zèle est visiblement tout nouveau, parce que, comme plusieurs partisans l’ont fait remarquer par la suite, le bâton d’Andersen avait du tape bleu l’an dernier aussi et personne n’avait jamais rien dit. L’incident n’a pas eu de conséquences, si ce n’est que le match a été retardé d’une trentaine de secondes.

Les Leafs l’ont trouvé un peu moins drôle quand un autre problème d’équipement leur a fait passer deux minutes en infériorité numérique. En début de première période, l’attaquant Leo Komarov a été envoyé au cachot parce que sa visière était trop haute. Ses coéquipiers Nazem Kadri et Morgan Rielly ont beau avoir plaidé sa cause auprès de l’arbitre, celui-ci est demeuré intraitable. Comme quoi, les arbitres aussi veulent porter attention aux petits détails. Il faut toutefois avouer qu’une pénalité pour visière élevée, c’est quand même beaucoup plus rare qu’une punition pour bâton élevé.

Heureusement pour Toronto, ça n’a pas empêché l’équipe de remporter une éclatante victoire. D’ailleurs, après le match, Leo Komarov a été interrogé par les journalistes sur sa pénalité controversée et il a eu la meilleure réaction possible.

C’est bien de prendre la situation avec humour, mais c’est toujours plus facile quand ton équipe remporte la partie. Le préposé à l’équipement des Leafs l’a cependant peut-être trouvé un peu moins drôle!