Les Penguins commencent la finale en force

Avant la finale, tout le monde s’attendait à un affrontement serré entre les Penguins et les Sharks. On s’attendait aussi à du jeu rapide puisque c’est la force de Pittsburgh et que les Sharks ont eu l’avantage à ce niveau contre les Blues et les Kings.

Ceci étant dit, pendant la première période de la finale, les Sharks se sont rendus compte que les Penguins étaient pas mal plus vites que les Blues et les Kings. Pittsburgh a complètement dominé le jeu, conservant un avantage de 15-4 aux tirs au but en plus de prendre les devants 2-0.

Bryan Rust a montré que les jours de congé n’ont pas mis fin à sa bonne séquence alors qu’il a marqué le premier but de cette finale en prenant le retour de Justin Schultz pour le mettre dans une cage complètement ouverte.

62 secondes plus tard, Conor Sheary a profité d’un superbe jeu de Sidney Crosby pour doubler l’avance des siens. Comme son lancer était voilé, Sheary a été parmi les derniers à se rendre compte qu’il avait compté, mais ça a seulement amélioré sa réaction.

C’est un gros choc pour les Sharks, qui devront s’habituer à ce jeu rapide, mais ils ont certainement le talent pour répondre. Ce sera intéressant de voir si ce sera dans les deux prochaines périodes ou si ce sera après une pause de quelques jours pour donner du temps aux coachs de San Jose de trouver la solution.

AJOUT : Les Sharks ont répondu en 2e.

1-0 Penguins, Rust (Schultz, Kunitz)

2-0 Penguins, Sheary (Crosby, Maatta)