Les partisans du Heat de Miami sont les pires douchefans du sport

Drama

Puisque le 25stanley ne fait pas dans le bandwagon du Heat comme les fans de Miami, l’objectif de cet article n’est pas de vous raconter à quel point Ray Allen est notre joueur de la NBA préféré. Non, ce matin on doit vous parler des pires douchefans du sport professionnel, soit les partisans du Heat. Et ce n’est pas à cause de Justin Bieber ou Flo Rida.

Pour ceux qui se câlissent de Lebron James, sachez que son équipe (le Heat de Miami) est en finale contre les Spurs de San Antonio. Mardi soir avait lieu le match #6 à Miami. Le Heat faisait face à l’élimination. À la fin du 4e quart, on croyait bien que c’était la fin pour le Heat. En tout cas, c’était la perception de plusieurs fans. L’amphithéâtre a commencé à se vider, parce que c’est tellement important de se sauver du trafic lorsqu’on assiste au match #6 de la finale de la NBA. Rien de plus important que cela. Aucunement pertinent de voir l’équipe championne célébrer, même si ce n’est pas la notre. On est fan d’une seule équipe. Pas du sport en général, n’est-ce pas?

Pour revenir au match, Ray Allen a réussi un panier de trois points au dernier instant pour pousser le match en prolongation. Alors selon vous, un fan du Heat qui quitte 5 minutes avant la fin d’un match de la finale de la NBA, ça réagit comment lorsqu’il apprend que la rencontre va en prolongation alors qu’il est dans son char? Il se comporte comme un épais.

L’American Airlines Arena a une politique « tu sors du stade, tu ne peux pas revenir ». Capiche? Alors, devinez ce que les douchefans du Heat ont fait quand ils ont appris qu’ils ne pouvaient pas retourner à leur siège pour la prolongation? Ils ont vargé dans les portes du building. Ils ont pleuré sur Twitter, fais des plaintes au service à la clientèle du Heat à cause qu’ils ont payé très cher pour les billets. Le service de sécurité du Heat en  a eu plein les bras, alors c’est la police qui a dû intervenir.

Cette fois-là, personne n’aurait pleuré en voyant des fans du Heat recevoir du poivre de cayenne pleins les yeux.

Tags: