Les Mooseheads champions de la Coupe Memorial

La 1e ligne des Mooseheads d’Halifax composée de Jonathan Drouin, Nathan MacKinnon et Martin Frk (Detroit) s’est avérée trop forte pour les Winterhawks de Portland en finale de la Coupe Memorial. Les Mooseheads sont sortis en lions en 1e période et ont même survécu à une solide poussée des représentants de l’Ouest pour gagner la 1e Coupe Memorial de l’histoire de la franchise.

Le tout a commencé sur un boulet de canon de la part du défenseur Konrad Abeltshauser (Sharks) qui a ouvert la marque pour Halifax sur l’avantage numérique. Peu après, Nathan MacKinnon a doublé l’avance des siens avec un lancer qui ne laissait aucune chance au gardien de Portland, Mac Carruth (Chicago). En fin de 1e période, Halifax a porté son avance à 3 buts après un superbe jeu de passe entre Martin Frk (Detroit), Nathan MacKinnon et Jonathan Drouin. D’ailleurs, Drouin avait 3 passes après la 1e période. Par contre, Portland n’allait pas se laisser faire ainsi. Un but de Nicolas Petan en désavantage numérique au milieu de la 2e période a complètement changé le momentum. Avant la fin de la 2e, Seth Jones a profité d’une superbe passe de Ty Rattie (Blues) pour ramener l’écart à 1 but. Ce fut toute une période pour Rattie qui a accumulé 2 passes et un but refusé. En 3e, MacKinnon a ajouté au coussin des siens en marquant son 2e de la partie. Sur le but, Drouin a récolté sa 4e passe de la rencontre. Ensuite, c’est Konrad Abeltshauser (Sharks) qui a marqué son 2e de la rencontre en sautant sur un retour de lancer de MacKinnon. C’était le 5e but d’Halifax et la 5e passe de Drouin. Portland a mis du suspense dans la rencontre lorsque Brendan Leipsic (Prédateurs) a sauté sur un retour de lancer dans les 5 dernières minutes de la période. Ty Rattie (Blues) a encore fait des siennes avec 76 secondes à faire dans le match avec un lancer parfait pour réduire l’écart à un but.  Nathan MacKinnon a complété son tour du chapeau avec 22 secondes à faire pour donner la victoire aux siens. Les Mooseheads ont donc gagné le match 6-4.

C’est donc une consécration pour l’équipe bâtie par Cam Russell et entraîné par Dominique Ducharme. D’ailleurs, n’oubliez pas ce nom là, car Ducharme se retrouvera fort probablement dans la LNH dans peu de temps…

Ce fut tout un tournoi pour MacKinnon qui a eu 13 points en 4 matchs. En comparaison, Crosby en avait amassé 11 en 5.

Konrad Abeltshauser ouvre la marque:

Nathan MacKinnon double l’avance des siens:

Seth Jones ramène l’écart à 1 but:

Nathan MacKinnon double l’avance des siens: