Les médecins de la LNH agissent comme des agents secrets à Sotchi

Drama

Vladimir Putin, Yevgeni Malkin,  Ilya Nikulin, Vladislav Tretyak

Pendant les Jeux de Sotchi, la LNH aura 2 médecins sur place pour représenter leurs intérêts. Ces médecins devront examiner les joueurs pour s’assurer que les médecins des équipes nationales ne fassent pas jouer des joueurs gravement blessés. Ils s’occupent aussi d’envoyer les informations aux dirigeants des équipes de la LNH.

Cette 2e tache fait en sorte que les médecins doivent prendre des précautions assez extrêmes. En effet, c’est reconnu que, pendant les Jeux, le gouvernement russe pirate tous les téléphones et les ordinateurs pour avoir accès à toutes les informations disponibles sur ces dispositifs.

Sachant cela, la LNH avait peur que les informations confidentielles que les médecins renverraient en Amérique du Nord soient interceptées par la Russie. La ligue avait aussi peur que le gouvernement partage ces données avec l’équipe d’hockey russe pour que ces derniers puissent en prendre avantage. Bref, la LNH était paranoïaque et croyait que ses joueurs s’en allaient dans un film de James Bond des années 80.

Pour contrer cette stratégie, la LNH a fabriqué un code de communication. Chacun des 149 joueurs de la LNH s’est vu attribuer un numéro d’identification qui sera utilisé lors des communications par texto entre la Russie et l’Amérique du Nord. Les médecins se sont aussi fait donner de nouveaux téléphones pour qu’ils n’aient pas d’informations à se faire pirater.

Donc, par exemple, dans le cas de Zetterberg, les médecins sur place ont envoyé un message du genre « 14… hernie discale… son tournoi est terminé, peut-être sa saison aussi ». Ainsi, lorsque les russes verront ce message, ils ne sauront pas de qui il est question et ne pourront pas avoir un avantage injuste. Ils apprendront donc l’identité du joueur en même temps que tout le monde.

C’est une histoire directement sortie d’un roman policier! Je peux comprendre les motivations de la LNH qui veut s’assurer de garder ses informations confidentielles, mais c’est complètement surréel de voir que la ligue utilise un code pour pouvoir communiquer sans tracas.

Via Deadspin