Les Leafs sont ceux qui ont le plus dépassé le plafond salarial cette année

Embed from Getty Images

L’espace que Marc Bergevin s’est gardé sur le plafond salarial a été une grosse histoire tout au long de la saison. Les collègues du DG du Tricolore n’ont toutefois pas tous utilisé sa méthode. Avec la comptabilité des bonus des contrats de recrues ainsi que ceux des vétérans de 35 ans et plus, on voit que certaines formations ont dépassé.

Dans ce temps-là, le montant par lequel l’équipe a dépassé devient une pénalité sur le plafond salarial de l’année suivante. C’est donc dire que neuf formations devront manœuvrer un plafond un peu plus bas en 2018-19 parce qu’elles ont trop dépensé cette année. Il s’agit des Leafs, des Hawks, des Canucks, des Bruins, des Red Wings, des Blues, du Lightning, des Capitals et du Wild. On voit donc que contrairement à Marc Bergevin, trois clubs ont réussi à dépasser le plafond salarial tout en manquant les séries (Chicago, Vancouver et Detroit).

Dans le groupe de neuf, on note qu’il y a juste deux clubs qui vont avoir un impact de plus de 1 M$ à cause de ces dépenses l’an prochain. Il s’agit de Toronto, qui mène le bal avec 2,55 M$ et des Blackhawks à 1,232 M$. Dans les deux cas, ce n’est pas surprenant puisque Chicago est habitué de se retrouver dans cette situation à cause de leur masse salariale gonflée tandis que les Leafs comptent sur un trio de jeunes joueurs dominants qui atteignent leurs bonus sans trop de problème (Matthews, Marner et Nylander).

Pour l’instant, leurs contrats de recrue leur donne plus de malléabilité pendant la saison avec une petite facture à la fin, mais c’est sur le point de changer. Nylander a besoin d’un contrat pour la prochaine saison alors que Marner et Matthews passeront à la caisse en 2019-20. Ça veut dire que ces trois contrats pourraient se régler cet été et qu’ils sont sur le point de perdre cette flexibilité qui vient avec les contrats de recrue. Ce sont à peu près les seuls qui te permettent de dépasser le plafond et de reporter tes problèmes à plus tard, ce qui peut être un outil très utile.

Les Leafs ont vraiment dépensé plus que tout le monde