Les Jackets refusent de parler à l’agent de Ryan Johansen face-à-face

Drama

[oboxads]

C’est le bordel à Columbus. La négociation de contrat de Ryan Johansen est devenu un vrai fiasco. Après un été où les deux partis n’ont pas diminué l’écart de 3 millions qui les séparait, les dirigeants des Jackets ont décidé de laver leur linge sale en famille.

Ça a commencé avec le DG Jarmo Kekalainen qui, en début de semaine, a dit qu’il ne négocierait plus avec Johansen une fois le camp d’entraînement commencé. Kekalainen avait également lancé des flèches à l’agent de Johansen, Kurt Overhardt, en disant qu’il travaillait plus pour briser des records que pour le bienfait de son client.

C’était gros à ce moment-là, mais ce n’était qu’un aperçu de ce qui s’en venait. Mardi soir, le président de l’équipe, John Davidson, a carrément accusé l’agent de pratique de l’extorsion. Davidson, visiblement fâché, a également dit qu’il allait perdre sa job s’ils donnaient l’argent que Johansen demandait. Il a enchaîné en disant qu’il prenait le tout personnel puisqu’il semble que l’agent travaille pour lui faire perdre sa job.

Davidson en a ajouté en disant que les offres du côté de Johansen étaient ridicules et qu’ils ne mériteraient même pas une réponse. Le président a également expliqué que les comparables de l’agent ne faisaient aucun sens puisqu’il utilisait Patrick Kane, Jonathan Toews et Steven Stamkos, 3 gars au-dessus du calibre de Johansen. Bref, le président était frustré et les négociations semblaient se diriger vers un mur.

Ils ont frappé ce mur aujourd’hui alors que Davidson a remis de l’huile sur le feu en rendant public les 3 offres qu’ils ont fait à Johansen. C’est pratiquement du jamais vu et c’est un signe que les Jackets ont pratiquement abandonné les négociations pour le moment et qu’ils veulent simplement gagner la guerre des relations publiques.

Maintenant, Johansen est retourné à Vancouver puisqu’il ne peut plus s’entraîner avec les Jackets et les négociations entre les deux clans sont rompues. Pire encore, quand Kurt Overhardt a voulu rencontrer les dirigeants des Jackets à Columbus mercredi, ils ont simplement refusé. Donc, non seulement les deux côtés ne négocient plus, mais ils ne sont même plus capables d’être dans la même salle.

C’est le genre de fiasco qui pourrait coûter cher pour les deux côtés puisqu’on parle d’un centre de 22 ans qui a marqué 63 points l’an dernier, mais qui n’a qu’une saison complète derrière la cravate. Il a donc un potentiel incroyable, mais il doit être développé et ce n’est pas en s’entraînant avec son équipe junior que ça va arriver.