Les Islanders placent Jaroslav Halak au ballottage

Drama
jaroslav halak

Les Islanders ont annoncé un geste quelque peu surprenant vendredi midi en soumettant Jaroslav Halak au ballottage. C’est surprenant puisqu’il était perçu comme le gardien partant de cette organisation il n’y a pas si longtemps. Par contre, sa relation avec l’équipe s’est énormément détériorée cette saison.

On se rappelle qu’il est devenu disponible sur le marché des échanges à cause de tweets de son agent plus tôt cette saison. On savait qu’il n’y avait pas trop d’intérêt et c’est pour ça qu’il est resté en place, mais sa présence au ballottage semble nous indiquer que la demande pour ses services était vraiment plus faible qu’on le croyait. Il faut dire que ça n’aide pas vraiment quand ton coach te critique ouvertement dans les médias.

Il faut dire que Jaroslav Halak ne s’aide pas non plus. Il n’a que 6 victoires en 20 départs cette saison et sa moyenne de buts alloués de 3,23 n’a rien de trop rassurant. Son % d’arrêts de 90,4% est son 2e pire en carrière alors que la saison écourtée de 2013 est la seule pendant laquelle il a fait pire. On ajoute ça à un impact de 4,5 M$ sur le plafond salarial jusqu’en 2018 et on commence à comprendre pourquoi il se retrouve au ballottage.

Le Slovaque a toutefois une bonne excuse pour expliquer une partie de ces mauvais résultats. Il a commencé sa saison en aidant l’Europe à causer une surprise à la Coupe du monde, ce qui semble positif. Par contre, c’était l’une des seules équipes sans coach de gardiens, ce qui veut dire qu’il n’avait pas d’entraîneur pendant sa préparation finale pour la saison. À l’époque où l’on est, c’est loin d’être une situation idéale pour un gardien et ça peut certainement expliquer un lent début. Malheureusement pour lui, on est presque rendu en 2017, donc cette excuse commence à être vieille…