Les Golden Knights promettent d’être actifs sur le marché des agents libres

Drama
Crédit photo - NHL.com

Les Golden Knights ont non seulement atteint la finale de la Coupe Stanley contre toute attente, mais ils risquent de continuer de remuer la ligue même cet été.

Dans une entrevue accordée à Pierre LeBrun pour l’Athlétique, le propriétaire de l’équipe d’expansion Bill Foley a promis que son organisation sera active sur le marché des joueurs autonomes.

 

Surpris par les performances de sa propre équipe

L’homme d’affaires a avoué que sa formation avait dépassé ses propres attentes. Il s’attendait initialement à ce que son équipe atteigne les séries après trois ans. Il reconnaît avoir sous-estimé le caractère, la valeur et le dévouement de ses joueurs.

 

Des changements à prévoir

Ce n’est toutefois pas parce que Las Vegas a surpassé ses propres attentes que l’organisation optera pour le statu quo en vue de la prochaine saison. Bill Foley est conscient qu’il y a toujours des changements nécessaires d’une saison à l’autre.

L’homme d’affaires affirme qu’il y a toujours au moins 2 ou 3 joueurs qui souhaitent aller jouer ailleurs ou obtenir plus d’argent que ce que l’équipe est prête à leur consentir. On peut facilement penser que des gars comme William Karlsson (RFA), James Neal (UFA) et David Perron (UFA) commanderont des hausses salariales significatives.

 

Un été occupé

Bill Foley dit qu’il aime chacun de ses joueurs, mais il comprend que les joueurs et lui sont tous des hommes d’affaires. Le propriétaire des Golden Knights affirme que son organisation évalue présentement les agents libres qui seront disponibles cet été. Las Vegas regarde aussi les joueurs sous contrat avec d’autres formations et qui pourraient venir en aide aux Golden Knights. Bill Foley assure qu’il ne se gênera pas pour dépenser de l’argent et apporter des changements à son équipe.

Après tout, Las Vegas disposera d’environ 30 millions sous le plafond salarial. L’équipe a connu du succès, la ville et les fans sont en amour avec la formation. Las Vegas est une ville qui est tout sauf plate. Bref, c’est un marché qui pourrait être très intéressant pour plusieurs joueurs autonomes cet été.

 

Via Pierre LeBrun, L’Athlétique