Les Golden Knights ont volé plusieurs équipes

Drama

Ça y est! Les Golden Knights, l’équipe cendrillon de la LNH cette année, se sont qualifiés pour les séries. Alors que la plupart des observateurs leur prédisaient une première saison moyenne, les joueurs de Las Vegas se sont unis et ont joué du hockey inspiré. Après tout, Vegas n’est que la cinquième équipe de la ligue à avoir décroché sa place pour le grand tournoi printanier.

 

Il faut se rappeler qu’à pareille date l’an dernier, l’alignement des Golden Knights était composé de… personne! En fait, la nouvelle franchise de la LNH avait mis sous contrat le premier joueur de l’histoire du club. L’attaquant Reid Duke a bel et bien signé un contrat de trois ans, mais il n’a pas disputé un seul match avec Las Vegas cette saison. Ce n’est qu’en juin que l’équipe d’expansion a pu se bâtir une véritable formation lors du repêchage spécial organisé par la LNH.

Alors que cette extraordinaire saison s’achève pour les Golden Knights, ceux-ci se préparent déjà pour leurs premières séries. Presque une saison après ce repêchage d’expansion, force est d’admettre que plusieurs équipes doivent regretter amèrement d’avoir laissé partir certains joueurs ou doivent tout simplement être incrédules devant les performances de celui qu’ils ont perdu au profit de Vegas.

 

William Karlsson et les Blue Jackets

Sans doute la plus grosse surprise au niveau individuel cette saison, William Karlsson a atteint hier soir le plateau des 40 buts. Jusqu’à présent, seulement trois joueurs ont marqué plus souvent que lui cette saison : Ovechking, Laine et Malkin. Pour le nombre de buts marqués, William Karlsson devance pour le moment des joueurs tels que Connor McDavid, Nikita Kutcherov, Nathan McKinnon et John Tavares. De plus, William Karlsson a déjà accumulé 69 points, un total dont il ne s’est jamais approché, ni en ligue d’élite suédoise, ni dans la AHL et encore moins dans la LNH. Sa meilleure saison dans la ligue nationale avant cette année, c’était l’an dernier, alors qu’il avait récolté 25 points, dont 6 buts, avec les Blue Jackets.

Justement, parlons-en des Blue Jackets. Columbus est actuellement dans une lutte à finir avec plusieurs équipes afin de s’assurer une participation aux séries. Outre Artemi Panarin (25 buts, 44 passes), personne ne ressort du lot parmi les attaquants des Blue Jackets. Les 25 buts de Panarin font de lui le meilleur franc-tireur de l’équipe. Imaginez si Karlsson était avait été protégé par les Blue Jackets et qu’il avait connu le même genre de saison à Columbus. Ça donnerait certainement du punch à une offensive qui en manque considérablement.

 

Jonathan Audy-Marchessault et les Panthers

On parle souvent du Lightning comme un terreau fertile pour les Québécois et une équipe avec un excellent système de dépistage, de développement et d’évaluation des joueurs. Pourtant, on ne peut qu’avouer que Tampa Bay l’a échappé en 2016 lorsque Steve Yzerman a laissé filé l’attaquant Jonathan Audy-Marchessault, qui a signé en tant qu’agent libre avec les Panthers. La saison suivante, il a récolté 51 points dont 30 buts.

Pourtant, les Panthers ont fait pire l’été dernier en laissant le jeune Québécois sans protection. Les Golden Knights ont mis le grappin dessus et Jonathan Audy-Marchessault est actuellement le meilleur pointeur du club avec 72 points (25 buts, 47 passes) en 73 rencontres.

 

Reilly Smith: l’autre gaffe des Panthers

Non contents d’avoir laissé aller Jonathan Audy-Marchessault pour absolument rien, les Panthers ont aussi échangé Reilly Smith aux Golden Knights le 21 juin dernier, contre un choix de 4e ronde au repêchage de cet été. L’avenir nous dira ce que les Panthers feront de ce choix, mais pendant ce temps, Smith a récolté son meilleur total de points en carrière dans la LNH. Ses 60 points (22 buts, 38 passes) auraient certainement été les bienvenus chez les Panthers, qui devront vraisemblablement lutter jusqu’à la fin de la saison pour une place en séries.

 

David Perron et les Blues

Un an après être retourné chez les Blues, David Perron était repêché par les Golden Knights en juin dernier.  En 70 parties cette saison, le Québécois a obtenu 66 points, dont 50 passes. Il s’agit de sa meilleure saison depuis qu’il joue dans la LNH. Pendant ce temps, personne n’a inscrit autant de point que lui parmi les joueurs de son ancienne équipe. Brayden Schenn mène les Blues actuellement avec 63 points (25 buts, 38 passes) et St-Louis raterait les séries si elles commençaient ce soir. Gageons qu’avec Perron en plus dans l’alignement cette saison, les Blues seraient en bien meilleure posture.

 

Quelques autres très bonnes prises pour Las Vegas

Ajoutez à ces noms ceux d’Erik Haula, James Neal, Colin Miller, Nate Schmidt, Alex Tuch et Marc-André Fleury, vous y trouverez une longue liste de joueurs qui ont connu leur meilleure saison en carrière, ou l’une de leurs meilleures, avec les Golden Knights cette saison. Chacun de ces joueurs aurait une place de choix parmi leur ancienne équipe avec leurs performances de cette année. Chacun d’eux a défié tous les pronostics et c’est ce qui fait que Las Vegas connait énormément de succès cette année. Il faut certainement donner beaucoup de crédit à l’entraîneur Gerard Gallant, qui a piloté cette formation de mercenaires avec brio.