Les fans des Islanders et des Flyers avaient des chants spéciaux pour Patrick Kane

Drama

[oboxads]

La saga entourant Patrick Kane n’est toujours pas terminée. Il n’a pas été accusé, mais il n’a pas été exonéré non plus alors que l’enquête est toujours en cours. C’est donc encore un nuage noir qui flotte au-dessus de la tête de la ligue et des Blackhawks et les partisans des autres équipes de la LNH s’assurent qu’ils ne l’oublient pas.

Lors des deux premiers matchs des Hawks sur la route, les partisans des Islanders et des Flyers avaient des chants spéciaux pour Pat Kane. À Brooklyn, les gens chantaient « No means no » (non c’est non) lorsqu’il touchait à la rondelle alors que le chant à Philadelphie était « She said no » (elle a dit non).

Bien évidemment, comme il s’agit d’un dossier extrêmement compliqué, les réactions sont partagées. Certains croient qu’il y a un bon côté à ces chants puisque ça garde l’histoire dans l’œil du public et que ça permet de s’assurer que les Hawks et la ligue n’agissent pas comme si de rien était alors que d’autres trouvent que c’est un sujet trop sérieux pour un chant lors d’un match de hockey. Peu importe l’opinion, ces chants ne sont probablement pas sur le point de s’arrêter…

Les chants de Philly