Les fans de Toronto se sont moqués des Américains en chantant le nom de Kessel

Drama

Jeudi soir, dans un match qui ne voulait absolument rien dire, les États-Unis ont conservé leur fiche imparfaite en s’inclinant 4-3 contre la République tchèque. On pourrait croire que perdre contre une équipe qui a eu besoin d’un but d’Andrej Sustr serait la chose la plus humiliante pour le programme dans ce match, mais cet honneur vient plutôt aux quelques spectateurs qui s’étaient déplacés au Air Canada Centre pour cet affrontement entre 2 équipes de fond de classement (ce qui doit être une tradition à Toronto).

En première période, on a entendu quelques fans chanter « Let’s go Kessel » suffisamment fort pour que les journalistes le notent et qu’on l’entende à la maison. Il y a eu aussi un chant « We want Kessel » un peu moins fort plus tard dans l’engagement, mais c’est douteux que les joueurs l’aient entendu. La pancarte ci-dessus qui demandait où était Phil est aussi apparu sur ESPN (le réseau américain) en 3e période.

Les fans torontois sont des excellents trolls pour plusieurs raisons. Tout d’abord, c’est bon de noter que la réaction aurait probablement été différente dans un aréna où Kessel n’a pas passé un bon moment de sa carrière, mais ça n’enlève pas le fait que ces chants ont probablement été entendus par les joueurs et les dirigeants, qui étaient loin d’être heureux à cause du tweet de Kessel.

Le fait que la pancarte se soit rendue sur les ondes américaines est aussi drôle puisque ça rappelle aux fans à quel point leur équipe s’est plantée. Ce n’était pas comme si c’était nécessaire avec ce résultat et le traitement que Chris Chelios et Brett Hull ont réservé à cette équipe lors de leurs analyses sur ESPN, mais c’est quand même une belle touche.

Le chant « Let’s go Kessel »

Via Puck Daddy