Christophe Perreault

Les Ducks ont perdu même s’ils ont marqué 3 fois en 37 secondes

[oboxads]

Si tu es allé aux toilettes au mauvais moment pendant le match entre les Blackhawks et les Ducks, tu en as manqué pas mal. Avec 7 minutes et 38 secondes d’écoulées en 3e période, Brent Seabrook a doublé l’avance des siens avec un lancer frappé. Par contre, les Ducks ont répliqué 64 secondes plus tard.

Ryan Kesler a fait 3-2 avec l’aide de Silfverberg et Cogliano. 23 secondes plus tard, Matt Beleskey a profité des séries difficiles de Kimmo Timonen, qui a moins joué en 4 matchs (39:14) que Duncan Keith pendant cette rencontre (40:39), en l’utilisant comme écran sur un lancer qui ne laissait aucune chance à Crawford.

14 secondes après le but de Beleskey, Corey Perry a profité d’un retour de lancer pour donner l’avance aux siens pour la première fois dans le match. Ces 3 buts en 37 secondes placent les Ducks au 2e rang du livre des records de la LNH en ce qui concerne les 3 buts les plus rapides. Ils sont devancés par les Maple Leafs de Toronto, qui en avaient marqué 3 en 23 secondes contre les Flames d’Atlanta le 12 avril 1979.

Les Hawks se sont finalement remis de cette explosion offensive alors que Patrick Kane a marqué le but égalisateur en avantage numérique. Antoine Vermette, qui avait été retranché de l’alignement lors du 3e match, a marqué le but gagnant en 2e prolongation pour égaler la série à 2-2. Avec cette victoire, les Hawks sont devenus les premiers dans l’histoire de la LNH à gagner 4 matchs ayant nécessité au moins 2 prolongations pendant les mêmes séries éliminatoires.

Les 3 buts en 37 secondes

Le but gagnant de Vermette