Les Devils annoncent que Brian Boyle a reçu un diagnostic de cancer

Drama
Embed from Getty Images

En début de soirée mardi, les Devils du New Jersey ont annoncé la raison pour laquelle leur acquisition estivale, Brian Boyle, n’était pas au camp d’entraînement. L’attaquant format géant a été diagnostiqué avec la leucémie myéloïde chronique, une forme de cancer de la moelle osseuse. Heureusement, le cancer a été intercepté rapidement et c’est une malade traitable avec des médicaments oraux.

Brian Boyle a déclaré qu’il se sentait aussi près de la norme qu’il le pourrait et qu’il avait hâte de revenir sur la glace. En fait, le centre a même dit qu’il s’attendait à être dans l’alignement du premier match des Devils cette saison, ce qui serait incroyable. Boyle est un gars extrêmement apprécié dans la LNH et il aura certainement beaucoup de support dans cet épreuve.

Il est quand même chanceux que ça ait été remarqué aussi tôt parce qu’on parlerait de d’autre chose que sa carrière dans la LNH présentement. Boyle le sait aussi bien que quiconque puisqu‘il a déjà parlé des combats de son père avec le cancer.

Comme le joueur ne croit pas que la médicamentation affectera trop sa performance sur la glace, celui qui a signé un contrat de deux saisons d’une valeur totale de 5,5 M$ cet été risque de devenir un joueur populaire assez rapidement avec les Devils, et ce même s’il a passé une bonne partie de sa carrière avec les Rangers.

Comme sa santé semble être hors de danger, on peut penser aux choses plus triviales comme le fait qu’il a désormais une très bonne candidature pour le Bill-Masterton. C’est évidemment loin d’être une priorité, mais c’est quand même le cas. Jason Blake, qui avait reçu le même diagnostic en 2007, avait joué toute la saison en route vers la conquête de ce trophée.