Les défaites de Buffalo affectent énormément Ryan O’Reilly

Embed from Getty Images

Pour la troisième fois en cinq saisons, les Sabres de Buffalo ont pris le dernier rang du classement général cette année. C’est signe que leur reconstruction n’avance pas vraiment et ça commence à peser sur les joueurs qui ont été là pendant ces années-là. Ryan O’Reilly n’est là que depuis trois ans, mais il n’est pas reconnu pour avoir la langue dans sa poche et il l’a démontré lundi.

Il y a un an pratiquement jour pour jour, O’Reilly avait dit à La Presse qu’il était écœuré de perdre et qu’il pratiquait sans but puisque les Sabres étaient encore éliminés des séries. La montée rapide des Maple Leafs semblait particulièrement le déranger. Une autre saison dans la cave n’a certainement pas aidé le joueur.

Lundi matin, il a admis qu’il a perdu son amour du sport à quelques reprises cette saison à cause des défaites qui s’accumulaient. Il a également mentionné que plusieurs joueurs sont devenus corrects avec la défaite et qu’ils faisaient seulement ce qu’ils devaient faire tout en étant corrects si jamais ils faisaient une erreur. Il s’est inclus là-dedans et il a admis que c’est difficile de ne pas se laisser emporter par cette vision des choses.

C’est ce genre de déclarations qui nous laissent croire qu’il y a aura beaucoup de changements à Buffalo cet été. Jason Botterill a eu un an pour évaluer son alignement et c’est maintenant qu’il est prêt à apporter les changements qu’il croit nécessaire. Comme c’est un club qui est loin de réussir, il y en a beaucoup à faire et ça met la table pour un été rempli.

C’est d’autant plus le cas avec le succès des Devils et de l’Avalanche cette saison qui va mettre la pression sur les équipes de bas de classement. Si ces formations ont réussi à remonter la pente aussi rapidement, le propriétaire voudra la même chose pour son équipe qui en arrache.

La citation complète de Ryan O’Reilly