Les Coyotes vendent une poutine de trois livres

Une méthode marketing de plus en plus répandue dans le monde du sport, et particulièrement dans la MLB, est la vente de plats spéciaux en quantité gargantuesque aux concessions du stade. Ça fonctionne sur deux plans puisque ça fait de la publicité lors de l’annonce de la vente des produits et ça permet aux gens de poursuivre cette promotion sur les réseaux sociaux en publiant lorsqu’ils essaient de le manger.

Les Coyotes de l’Arizona ont visiblement pris des notes puisqu’ils vendent une poutine de trois livres lors de leurs matchs. Comme si une poutine de la sorte n’était pas suffisante, ils offrent plusieurs variantes (celle que l’on voit ci-dessus en est une au cheeseburger au bacon).

Comme tu peux le voir, le tout est servi dans une espèce de d’immense bol avec plus d’une cuillère parce que ça prend vraiment de l’aide pour finir ça. À ce niveau, ça me semble être une opportunité ratée parce que dans la MLB, ils offrent souvent cette grosseur dans un casque qui peut devenir un souvenir après un bon lavage. Ça aurait donc été une belle opportunité de faire circuler de la marchandise en plus d’offrir une valeur ajoutée aux spectateurs qui essaient ce défi.

On peut douter de la qualité du produit parce qu’une poutine qui passe trop de temps dans le bol n’est jamais incroyable. On peut aussi douter de la qualité du fromage, mais rendu là, tu la commandes plus pour l’histoire et c’est probablement pour ça que les Coyotes l’ont mis en vente.

Via Steve Dangle Podcast

Tags: