Les Cowboys ne se sont pas encore remis de leur défaite contre les Packers

Drama

Les amateurs de la NFL n’ont pas oublié la victoire in extremis de Green Bay contre Dallas dimanche dernier; les joueurs des Cowboys non plus. Il faut dire que la performance spectaculaire du quart-arrière Aaron Rodgers en toute fin de match en est une marquante.

Avec 1:13 au cadran et une avance de 3 points, les Cowboys croyaient bien l’emporter, mais le miraculeux quart des Packers a fait opérer sa magie. Avec quelques secondes à faire au match, Rodgers a donné la victoire à son équipe.

Cet épisode a semblé traumatiser Dallas, parce que lors de leur entraînement de jeudi, les entraîneurs des Cowboys ont insister pour rappeler de mauvais souvenirs à leurs joueurs. Le tableau indicateur indiquait 1:13 avec un pointage de 31-28 pour l’équipe locale.

Les joueurs n’ont pas eu besoin de se faire faire un dessin pour comprendre que leurs entraîneurs ne veulent plus jamais revivre pareille humiliation.

Les Cowboys devront aussi se remettre de l’absence du demi offensif Ezekiel Elliott. Une cour d’appel américaine a rétabli hier la suspension de 6 matchs imposée par la NFL au joueur des Cowboys.

Elliott avait été puni à la suite d’allégations de violence conjugale, mais le syndicat des joueurs avait contesté cette suspension.