Les championnats du monde de «saut de la mort»

Drama
Crédit photo - Capture d'écran Instagram

Une compétition assez extrême s’est déroulée en Norvège cette fin de semaine. Il s’agit des championnats du monde de «saut de la mort» (Death Diving). Rassurez-vous, cette compétition n’a rien de réellement mortel; les participants sautent d’un tremplin de 10 mètres, mais plutôt que de rentrer dans l’eau tête première ou même les pieds en premier, ceux-ci doivent effectuer le plus gros «flat» possible. Plus ça a l’air douloureux, plus un saut vaut de points.

 

Les critères d’évaluation

Les concurrents sont notés sur la vitesse de leur élan, la hauteur et la longueur de leur saut, les figures exécutées dans les airs et le coefficient de difficulté. Les juges prennent également en considération la pose du sauteur juste avant d’entrer dans l’eau, le style lors du contact avec l’eau et la grosseur du «splash».

 

Via SBNation