Les Capitals vont laisser Devante Smith-Pelly tester le marché des agents libres

Embed from Getty Images

Les équipes de la LNH avaient jusqu’à 17h lundi pour qualifier les joueurs qui auraient pu devenir agents libres avec restriction. C’est donc dire que certains d’entre eux ne le seront pas et ils deviendront agents libres sans compensation. Ça inclut notamment Anthony Duclair à Chicago et Jérémy Grégoire à Laval. Il faudra maintenant rajouter Devante Smith-Pelly à cette liste.

Selon Isabelle Khurshudyan du Washington Post, les Capitals ne soumettront pas l’offre qualificative de 715 000$ à DSP. Au début de l’année, ça n’aurait pas été trop surprenant considérant le fait qu’il a accepté un contrat à deux volets pour se joindre à cette équipe. Par contre, il a quand même marqué sept fois en séries, incluant un dans chacun des trois derniers matchs de la finale. Il en avait marqué autant en saison régulière, mais c’est le genre de performance qui te vaut habituellement un contrat.

Or, on dirait bien que ce sera ailleurs qu’à Washington. Les Capitals négocieraient encore avec lui, mais il me semble que si tu veux ramener un joueur, tu ne le laisses pas tester le marché quand tu peux lui offrir une si petite offre qualificative avant de négocier un contrat sans trop qu’il ait de pouvoir de négociation. Devante Smith-Pelly aurait eu droit à l’arbitrage, mais avec ses statistiques, il n’aurait pas fait exploser la banque. C’était toutefois trop au goût des Capitals, qui doivent couper dans le budget pour faire de la place à John Carlson.