Les Capitals ne sont qu’à deux victoires de la finale de la Coupe Stanley

Embed from Getty Images

Les Capitals ont longtemps eu de la misère à répondre aux attentes en tant que favoris, mais ils semblent plus se plaire comme négligés. Ils ont finalement réussi à éliminer les Penguins en six matchs avec ce statut lors de la deuxième ronde et ils sont en train de donner une leçon au Lightning même si ces derniers étaient vus comme les grands favoris de la série.

Washington mène désormais la finale de l’Est 2-0. Ils ont gagné le deuxième match à Tampa de façon aussi convaincante que vendredi soir puisque le score final était de 6-2. Le Lightning menait pourtant 2-1 après la première période grâce à leur avantage numérique et une punition très douteuse.

En deuxième période, les anciens du Canadien ont toutefois ramené les Capitals dans le match. C’est Devante Smith-Pelly qui a profité d’une belle passe d’Alex Chiasson pour égaler la marquer tandis que Lars Eller a donné l’avance à Washington alors qu’il restait à peine une minute à la période. À trois secondes de la fin de l’engagement, Evgeny Kuznetsov a doublé l’avance des Capitals sur l’avantage numérique pendant qu’Eller était dans la zone payante.

Kuznetsov en a remis en troisième avec une passe parfaite pour Ovechkin que celui-ci a concrétisé sans problème. Lars Eller a aussi poursuivi son match de rêve avec son troisième point de la soirée sur une passe soulevée que Brett Connolly a dirigée dans le haut du filet sans donner de chance à Vasilevskiy.

La pente sera maintenant extrêmement difficile à remonter pour le Lightning, mais les Capitals vont se rappeler qu’en première ronde, les Blue Jackets avaient trouvé le moyen de gagner les deux premiers matchs de la série à Washington. Par la suite, les Caps ont enligné quatre victoires en ligne pour rejoindre les Penguins au deuxième tour. C’est certain que Columbus n’avait pas été aussi dominant dans les deux premiers matchs, qui avaient eu besoin de temps supplémentaire, mais ils vont s’en rappeler pour éviter de s’asseoir sur cette avance.

Un beau but gracieuseté Ovechkin et Kuznetsov

L’échange entre Connolly et Eller qui a réglé le match