Les Canucks ont voulu envoyer leur mascotte à la loterie

Embed from Getty Images

Lors de la loterie du repêchage, les équipes envoient deux représentants. L’un d’entre eux est au tirage au sort en tant que tel pour être certain que tout se passe bien alors que l’autre est sur le plateau de télévision. Ce dernier était Marc Bergevin pour le Canadien alors que les Canucks ont aussi envoyé leur DG, Jim Benning.

Le DG n’était toutefois pas le premier choix de Vancouver. Après la loterie, Benning a confié que les Canucks ont demandé à la LNH s’ils pouvaient envoyer leur mascotte. La ligue a malheureusement refusé cette demande. Probablement qu’elle ne voulait pas enlever de sérieux à un événement qui a un impact indéniable pour les formations impliquées, mais ça aurait quand même été drôle de voir une mascotte au beau milieu des dirigeants.

Ça aurait au moins fait sourire un peu les fans des Canucks qui ont encore vu leur choix glisser du sixième au septième échelon à cause du gain des Hurricanes. Ça fait particulièrement mal parce qu’avant cette loterie, Benning a révélé à CBC que le top six du repêchage était plus coulé dans le béton et que ça devenait plus difficile à prédire par la suite. Le palier serait donc après le sixième rang selon la direction des Canucks et ça fait en sorte que leur chute pourrait être plus importante à leurs yeux que le seul petit rang que l’on voit pour le moment.

Au niveau des autres équipes canadiennes, Pierre Dorion a confirmé que c’est certain à 99,9% que les Sens allaient garder leur choix de première ronde cette année et qu’ils enverront celui de l’an prochain au Colorado pour compléter l’échange de Matt Duchene. Ils auront le quatrième choix du prochain repêchage.