Les Bruins pourraient repêcher Auston Matthews grâce à un joueur qui n’a jamais joué pour eux

Drama

Le mois de décembre ne pourrait pas mieux aller pour les Bruins de Boston. Ils ont une fiche de 6-1-3 et ils ne sont qu’à un point de la tête de la division avec 3 matchs en main. La raison de cette proximité est l’effondrement incroyable du Canadien depuis le 2 décembre (fiche de 1-8).

Montréal est la pire équipe dans l’Est depuis cette date et les Bruins possèdent le choix de 1ère ronde de l’organisation qui détient ce titre dans l’Ouest (les Sharks avec une fiche de 2-5-2). Il n’y a aucune restriction sur ce choix au repêchage, donc si les Sharks sont dans la loterie et qu’ils la gagnent, Boston aura le 1er choix au total.

Les Bruins ont obtenu ce choix au repêchage lorsqu’ils ont échangé Martin Jones aux Sharks. Le gardien a passé 4 jours dans l’organisation de Boston après avoir été acquis des Kings dans l’échange qui a envoyé Milan Lucic à Los Angeles, donc il n’a jamais joué (ou pratiqué) dans un uniforme des Bruins.

Malgré cette mauvaise séquence, les Sharks occupent toujours le 2e rang dans la division Pacifique, donc la présence de Boston dans cette loterie est loin d’être assurée. Par contre, comme il s’agit de la division Pacifique, ils n’ont que 2 points d’avance sur la première organisation qui manquera les séries dans cette division et un avantage de 5 points par rapport à la dernière place dans la LNH. Un modèle mathématique assez solide donne 2,5% de chances aux Bruins de gagner la loterie Auston Matthews.

Les chances sont aussi « élevées » parce que la LNH a décidé de donner la chance à toutes les équipes qui manquent les séries de gagner la loterie. En plus, cette saison, les 3 premières positions seront attribuées par le tirage au sort, donc si les Sharks manquent le tournoi printanier, les Bruins auront des chances d’obtenir le 1er, le 2e ou le 3e choix au total s’ils gagnent un tirage au sort.

Ce choix de 1e ronde est un des 4 qui a été échangés pour le prochain repêchage, mais à moins d’un revirement catastrophique pour les Kings, c’est le seul qui pourrait donner une chance à l’équipe qui a fait son acquisition de repêcher Auston Matthews.

Le choix des Kings est détenu par les Hurricanes suite à l’échange d’Andrej Sekera l’an passé. Les Rangers et les Penguins ont aussi échangé leur choix de 1ère ronde (aux Coyotes et aux Leafs respectivement), mais ils ont inclus des protections au cas où ils manqueraient les séries cette saison.

Si jamais les Sharks manquaient le tournoi printanier et que Boston était extrêmement chanceux dans la loterie Matthews, on pourrait voir ce genre de protection devenir plus pas mal plus fréquentes dans le circuit Bettman. Ce serait une chose de plus pour compliquer le marché des transactions de la ligue…

Les chances actuelles des équipes de la LNH pour la loterie

CW2BAD5VAAExqF1