Les Blue Jackets vont payer la compensation pour John Tortorella cette année

La règle de compensation pour l’embauche de dirigeants payés par une autre organisation n’existe plus, mais on ressent encore son impact puisque les équipes avaient 3 ans pour verser le choix qui allait servir en guise de compensation. Mercredi, les Blue Jackets ont annoncé qu’ils allaient donner leur choix de 2e ronde aux Canucks pour compenser l’embauche de John Tortorella en 2015.

C’est un choix de 2e ronde puisque le coach avait été embauché pendant la saison même s’il n’était plus derrière le banc des Canucks. Il s’agira du 55e choix au total et les Jackets avaient jusqu’à jeudi pour prendre cette décision.

Ça peut sembler être une décision logique puisque c’est difficile de voir les Jackets faire mieux au classement l’an prochain et que John Tortorella est finaliste pour le Jack Adams, mais il y avait tout de même quelques facteurs à considérer. Tout d’abord, même si le repêchage n’est pas le meilleur, la présence du repêchage d’expansion donne un peu de valeur aux choix de cette année. C’est aussi un message inconfortable à envoyer au marché ainsi qu’à la chambre puisque ça indique que tu t’attends à moins bien faire l’an prochain.

Ceci étant dit, c’est probablement le bon choix à faire pour la direction même s’il est un peu inconfortable à annoncer. Pour ce qui est des Canucks, ils viennent de recevoir un choix de 2e ronde pour un gars qu’ils ont renvoyé en 2014, donc ils ne se plaindront certainement pas.