Les Blue Jackets sont en feu

Drama

Le temps où les Blue Jackets en arrachaient semble si loin, et pourtant, c’était l’année passée. Cette saison, la formation de John Tortorella a une fiche de 15-5-4 et est 5e au classement général de la LNH, avec une récolte de 34 points. C’est l’une des meilleures formations en défense, puisqu’ils n’ont encaissé que 2,17 buts par match depuis le début de la présente campagne. Il faut dire que leur gardien, Sergei Bobrovsky, fait très bien son travail, puisqu’il a une fiche de 14-5-2, une moyenne de buts alloués de 2.03 et une efficacité de .930%.

En attaque, tout baigne également. Columbus a marqué 77 buts depuis le commencement de la saison (3.17 en moyenne par match), mené par Foligno et Gagner qui ont tous les deux 10 filets. Le capitaine de la franchise de l’Ohio se reprend de bien bonne manière, lui qui sort d’une saison très décevante. Même cas de figure pour Gagner : il a déjà 17 points en 23 parties avec les Jackets, alors qu’il en avait cumulé 16 petits en 53 joutes avec Philadelphie en 2015-2016.

Cam Atkinson, quant à lui, est le meilleur pointeur de l’équipe (23 points). Il ne faut pas oublier la contribution du jeune Wennberg et de Brandon Saad qui connaissent une excellente campagne. Le jeu de puissance est également le meilleur de la ligue, avec un taux de réussite de 24.6%.

Si je vous parle des Blue Jackets, je ne peux pas m’empêcher d’en venir au talentueux défenseur Zach Werenski. Sa première année dans le circuit Bettman se passe très bien, lui qui a 17 points déjà. Il se révèle comme un formidable atout sur l’attaque à cinq, avec une contribution de 8 points. Il a un but gagnant également. Seth Jones connaît une saison potable, alors que Murray, Savard et Johnson ont un rôle beaucoup plus effacé à l’offensive. D’ailleurs les deux derniers cités ont les meilleurs différentiels de l’équipe, avec plus 11 et plus 10.

Par contre, il ne faut pas oublier que Tortorella a métamorphosé l’équipe. Depuis qu’il a pris les rênes, il a constamment amélioré sa formation, alors qu’elle s’en allait nulle part. C’est en train de porté ses fruits en ce moment. Si son équipe parvient à maintenir sa forme actuelle (ce qui est quand même loin d’être certain), il sera certainement un candidat de choix pour le Jack Adams. Peu de gens auraient pu le prédire après son horrible Coupe du Monde.