Les besoins du Canadien pour le repêchage

marc-bergevin

marc-bergevin-canadiens-montreal

[oboxads]

Au repêchage, il y a 2 méthodes d’opération. Soit tu choisis toujours le meilleur joueur, peu importe la position, soit tu choisis selon les besoins de ta formation. Bien évidemment, la meilleure méthode est un mélange des deux et c’est ce que la majorité des équipes font.

Toutefois, les besoins de l’équipe n’ont jamais vraiment sembler déranger Trevor Timmins qui a une fiche incroyable avec cette méthode. Même si c’est le cas, je ne pouvais pas m’empêcher de regarder l’organisation du Canadien pour voir quelles positions pourraient bénéficier d’un peu d’aide pendant le repêchage de vendredi et samedi prochain.

Ça fait bizarre à dire, mais quand je regarde l’organigramme du Canadien, le besoin le plus pressant que je vois est à la défense. On compte sur plusieurs bons défenseurs (Beaulieu, Tinordi, Nygren, Bennett, Dietz, etc.), mais la plupart d’entre eux sont dans la vingtaine. Il manque de jeunes défenseurs qui pourront faire leur arrivée dans la ligue dans 3 ou 4 ans.

C’est bien normal parce qu’après le repêchage de 2011 où l’équipe de Timmins a repêché 5 défenseurs, le tricolore n’en a repêché qu’un en 2 repêchages (Thrower). On n’est pas dans le trouble, mais ça ne ferait pas de tord de rajouter un défenseur ou deux cette année.

L’autre position où l’équipe manque de profondeur est au centre. On a Alex Galchenyuk qui va devenir une star dans la ligue, mais derrière lui, c’est bien mince au niveau des jeunes joueurs. Dumont et Bournival commencent à avoir l’âge pour ne plus être considérés comme des espoirs alors que les recruteurs disent que quand il fera le passage dans la LNH, Jacob de la Rose jouera à l’aile et non au centre. Si on oublie ces gars-là, il ne reste plus grand chose.

On voit pourquoi quand on regarde les 10 derniers repêchage de l’équipe. Dans cette période, le Canadien n’a repêché que 3 centres qui ont eu un rôle régulier dans la LNH (Chipchura, White et Galchenyuk). On peut ajouter Leblanc (lui qui n’est plus dans l’organisation du CH) et Dumont au groupe, mais c’est limite.

À force d’éviter cette position, le Canadien s’est placé dans une position inconfortable et si c’était possible, il faudrait que le choix de 1ère ronde de l’équipe évolue au centre cette année. Il n’y a pas d’urgence, mais comme les gars prennent plusieurs années pour se développer, il faut commencer à regarder.

Quand même, le Canadien a une bonne banque d’espoirs. Ces positions sont plus faibles que les autres, mais ce n’est pas catastrophique non plus. Toutefois, si l’occasion se présente, ce ne serait pas fou de penser à améliorer ces parties de l’organisation.