Les 5 faux comptes Twitter d’un dirigeant des 76ers

Drama
Crédit photo - The Ringer

Une histoire assez particulière a été dévoilée par The Ringer, mardi soir. Selon le site web sportif, le président des opérations basketball des 76ers de Philadelphie, Bryan Colangelo, aurait critiqué plusieurs joueurs de son organisation et dévoilé des informations confidentielles via 5 faux comptes Twitter.

D’avril 2016 jusqu’à la semaine dernière, ces comptes auraient notamment dénigré le travail des joueurs Joel Embiid, Nerlens Noel et Jahlil Okafor, en plus de remettre en question les décisions de l’entraîneur Brett Brown et de membres de la direction de l’équipe.

Pire encore, certains tweets auraient révélé des informations médicales confidentielles à propos d’Okafor, en plus de relayer des rumeurs à propos d’Embiid et Fultz. Comme par hasard, ces faux-comptes défendaient toujours le travail de Bryan Colangelo.

Parmi ces comptes, on en retrouve un qui suit plusieurs journalistes, médias, employés des 76ers et agents de la NBA, mais qui ne publie jamais de tweets: @phila1234567, ainsi que 4 autres qui publiaient à des fréquences différentes.

@AlVic40117560
@Honesta34197118
@Enoughunkownso1
@s_bonhams

Le dernier compte (portant le nom de Still Balling) suivait d’ailleurs un ancien entraîneur et plusieurs joueurs de l’équipe collégiale de basketball du fils de Colangelo.

 

La réaction des 76ers et de Colangelo

Le journaliste de The Ringer, Ben Detrick a été alerté de l’existence de ces faux-comptes en février dernier par une source anonyme. Après avoir passé trois mois à épier et archiver les tweets provenant de ces comptes, Detrick a décidé de contacter les 76ers la semaine dernière. Il a même partagé les noms de 2 des 5 comptes qu’il avait sous son radar: @Phila1234567 et @AlVic40117560.

Quelques heures après avoir parlé avec le représentant des médias de l’équipe, les trois autres comptes ont passé de «public» à «privé» et «Still Balling» s’est désabonné d’une trentaine de comptes qui le reliaient à Bryan Colangelo ou son fils.

Le représentant des 76 a rappelé Ben Detrick et a avoué que le compte @Phila1234567 appartenait effectivement à Colangelo, mais pas l’autre mentionné par le journaliste.

Hier, les 76ers ont relayé une déclaration de Bryan Colangelo qui avoue avoir utilisé les médias sociaux pour se tenir au courant de l’actualité sportive. Il réfute avoir publié quoi que ce soit avec le compte @Phila1234567 et affirme ne pas connaître les autres comptes dont parle le journaliste.

 

Via Ben Detrick, The Ringer