L’équipe nationale féminine américaine menace un boycott des championnats mondiaux

On s’attendait à une bombe concernant le hockey international au cours des prochains mois, mais on regardait plus vers la LNH et des Olympiques. On en a plutôt eu une autre mercredi matin alors que les membres de l’équipe nationale féminine américaine ont tweeté un communiqué dans lequel elles ont annoncé qu’elles allaient boycotter les championnats mondiaux à moins qu’il y ait un progrès significatif dans leurs négociations avec USA Hockey.

Ces négociations durent depuis plus d’un an et elles auraient ralenti dernièrement selon les joueuses. Elle concernerait le support des joueuses ainsi que le développement du hockey mineur. Ceci étant dit, le point majeur de discussion concerne évidemment l’argent alors que les joueuses ne reçoivent que 6000$ par 4 ans.

Le timing de ce boycott n’est pas un hasard. Les championnats mondiaux précédant les Olympiques sont toujours très importants pour la préparation et en plus, ils se joueront à Plymouth au Michigan cette année, donc ce serait un fiasco de les accueillir sans que l’équipe locale ne soit présente. C’est encore pire quand on sait que les États-Unis ont participé à toutes les finales depuis la création de ce tournoi en 1990. Elles ont aussi gagné les 3 dernières éditions. Ce moyen de pression pourrait donc mettre fin à ces séquences.

Cette histoire devrait se développer rapidement puisque le tournoi commence le 31 mars. Ça ne laisse donc que 2 semaines pour trouver un remplaçant pour les Américaines ou les convaincre de participer. Advenant un retrait, les États-Unis devraient au moins payer une amende 15 000$. Une chose est certaine; ce n’est pas le meilleur look pour USA Hockey et on doit féliciter les joueuses qui ont compris quand elles avaient le pouvoir pour améliorer leur situation.