Le président de Barstool dit des conneries sur l’Affaire Harvey Weinstein

Drama

Le site Barstool est très populaire auprès des amateurs de sports. Le blogue a son style bien à lui et propose des articles et opinions de toutes sortes sur le monde sportif. L’homme d’affaires David Portnoy est celui derrière ce succès. Il dirige toujours le site qu’il a fondé en 2003.

Il faut lui donner du crédit pour ses compétences en affaires. Il connait très bien la business. Néanmoins, il devrait apprendre à se taire lorsque vient le temps de commenter des sujets aussi chauds que l’Affaire Harvey Weinstein. Le puissant producteur est accusé d’harcèlement sexuel, d’agression et même de viol par une trentaine de femmes, principalement des actrices.

Lors d’un podcast, David Portnoy a suggéré qu’on devrait permettre à un homme tel que Weinstein d’obtenir des faveurs sexuelles de la part d’actrices en retour de rôles dans des films. Portnoy affirme que s’il y a consentement de la part de l’actrice, ça n’a rien de terrible.  Il fait cette proposition à l’animateur Kevin Clancy et à la blogueuse Francesca Mariano, deux employés de Barstool. Cette suggestion a été accueillie timidement par Clancy. Mariano a poliment signifié son désaccord.

Portnoy dit qu’un propriétaire d’une entreprise devrait pouvoir mener son entreprise comme il veut et s’il veut accorder des privilèges en échange de faveurs sexuelles et que certaines femmes acceptent de faire ce genre d’échanges, c’est ben correct. En gros, l’idée de Portnoy, c’est de transformer en prostituée une actrice ou même toute femme cherchant du travail. C’est scandaleux.

Premièrement, même l’homme le plus puissant du monde ne peut se soustraire à ce principe fondamental: chacun doit respecter toute personne, peu importe son statut. Exploiter sexuellement une femme est tout sauf respectueux. Deuxièmement, permettre à des hommes d’affaires d’agir ainsi, c’est leur donner encore plus d’emprise sur de jeunes actrices, souvent désespérées de faire carrière et en position d’infériorité face au producteur. Il est certain que certaines d’entre elles seraient prêtes à coucher avec un producteur pour avoir un rôle. C’est une pratique qui existe probablement déjà, mais il ne faut pas l’encourager. Au contraire. C’est un total manque de respect de la femme et en parallèle, ça fait que des actrices talentueuses, mais qui refusent de s’abaisser, se voient refuser des rôles pour lesquels elles seraient sûrement excellentes. Ça crée une dangereuse tendance qui normalise l’exploitation sexuelle.

Une actrice devrait obtenir un rôle si elle a le talent pour l’interpréter, pas si elle a accepté de coucher avec le producteur.