Le premier trio canadien s’est occupé des Finlandaises

Drama
Embed from Getty Images

À cause du gain de la Finlande contre le Canada il y a un peu moins d’un an aux championnats mondiaux, certains craignaient une surprise pour l’équipe canadienne lors de leur deuxième match des Olympiques mardi matin. Heureusement, ces craintes ne se sont pas matérialisées alors que les Canadiennes ont aisément battu la Finlande par la marque de 4-1.

C’est vraiment le premier trio qui a pris la charge dans cette partie puisque les trois joueuses de ce trio ont tous marqué un but dans la première moitié de la rencontre pour donner une avance de 3-0 au Canada. Mélodie Daoust, qui était peut-être la moins connue des trois avant le début des Jeux, s’est particulièrement illustrée en créant le premier but après seulement 35 secondes de jeu dans la partie en interceptant une passe finlandaise avant d’en servir une parfaite à Meghan Agosta qui n’a pas raté sa chance.

Cette dernière a amélioré sa place dans l’histoire au cours de cette rencontre puisque ses deux points lui ont permis de rejoindre le top cinq des meilleures pointeuses dans l’histoire des Olympiques à égalité avec Caroline Ouellete. Agosta a maintenant 26 points en 16 parties lors de sa carrière olympique.

Pour revenir à Daoust, c’est elle qui a marqué le troisième but du Canada grâce à sa patience pour attendre que la ligne de tir s’ouvre et un lancer assez solide pour en profiter. C’est Marie-Philip Poulin qui a marqué le but entre ceux de Daoust et Agosta grâce à une superbe pièce de jeu individuelle. Jillian Saulnier a ajouté au score en fin de deuxième période sur une échappée à la suite d’une belle passe de Rebecca Johnston.

La Finlande s’est mieux tirée d’affaire en troisième période et leurs efforts ont été récompensés avec le but de Riikka Valila, une attaquante de 44 ans. C’était toutefois trop peu, trop tard pour créer une autre surprise face aux Canadiennes.

Devant le filet, Shannon Szabados a dû se réveiller pendant cette dernière période pour récolter la septième victoire de sa carrière olympique, effectuant 22 arrêts au cours de la rencontre. Elle est à la poursuite du record de Kim St-Pierre, qui avait conservé une fiche de 8-0 en carrière lors des Olympiques. D’ailleurs, le Canada est aussi sur une longue séquence gagnante aux Jeux, elles qui n’ont pas perdu depuis le 17 février 1998 en finale de la médaille d’or contre les États-Unis.

Ce gain garantit plus ou moins la place du Canada en demi-finale puisque c’est ce que gagnent les deux premières équipes de leur groupe. Les Canadiennes termineront cette phase de groupe avec le match que l’on attend tous face aux Américaines. Il sera disputé le mercredi 14 février à 22h10, heure du Québec.

Les buts du Canada

Le but refusé du Canada