Le malaise de Steve Yzerman face à Martin St-Louis

Drama

Screen shot 2014-01-08 at 1.10.09 PM

Avez-vous vu l’entrevue de James Duthie avec Steve Yzerman sur TSN? Malaise. Steve Yzerman avait l’air d’un gars qui avait envie d’aller se cacher dans une grotte. Avec un ours. Le grand patron d’Équipe Canada était inconfortable pendant toute l’entrevue. Chacune de ses réponses était parsemée d’hésitation. D’ailleurs, après avoir été interrogé à propos de deux joueurs qui n’ont pas fait le club, Martin St-Louis et Claude Giroux, le directeur exécutif d’Équipe Canada a tout de suite demandé de faire le tour des joueurs qui ont été sélectionnés.

James Duthie : As-tu téléphoné toi-même à Martin St-Louis?

Steve Yzerman : Oui.

JD : C’était dur?

SY : Ce n’était pas facile. Je n’envisageais pas faire cela. On a parlé de son cas en long et en large. Ultimement, on a choisi, qui était les 14 meilleurs attaquants. Martin St-Louis veut être dans les 14 meilleurs. Il veut faire partie de cette équipe. Je connais la personne de Martin St-Louis. Il joue extrêmement bien. Il est un grand responsable du succès du Lightning cette saison.

JD : Quelle a été sa réaction?

SY : Rien de différent des autres joueurs à qui on a annoncé qu’ils ne faisaient pas l’équipe. Il était déçu. C’est un excellent athlète. Fier. Force. Déterminé. Il est dans les meilleurs au monde. Mais tu sais quoi, je préfère ces conversations entre moi et les joueurs.

JD : Compte tenu de ta position, est-ce que tu t’es retiré de l’équation pour cette décision?

SY : Les décisions ont été prises en groupe. Chaque situation a été délibérée. Je suis le responsable. Je suppose qu’à la fin de la journée je peux faire ce que je veux. Je crois qu’on a pris les bonnes décisions.

Du côté de Martin St-Louis, qui a récolté deux buts contre les Jets de Winnipeg, il a raconté ceci aux journalistes après le match de mardi.

« Pour Équipe Canada, je suppose que vous êtes capable de vous imaginer comment je me sens. Je suis extrêmement déçu. Je n’ai pas d’autres choses à dire. »

Son entraineur chez le Lightning de Tampa Bay, John Coooper, a déclaré ceci par rapport à la non-sélection de Martin St-Louis.

« Il est humain, alors peu importe si ça fait un an ou 20 ans qu’il est dans la ligue… Je suis certain qu’il est extrêmement déçu, comme nous le sommes tous. Connaissant Martin, ceci va probablement le motiver au plus haut point. »

Au moins, il y avait des fans des Jets à Winnipeg pour exprimer ce que tout le Canada pense de la décision de ne pas choisir Martin St-Louis dans son club.