Le Canada démolit la Suisse en lever de rideau de la Coupe Hlinka Gretzky

Drama
Crédit photo - LHJMQ

La Coupe Hlinka Gretzky est de retour au Canada pour la première fois depuis 1996 et le pays hôte a connu une performance impeccable lors de son premier match lundi. L’équipe dirigée par l’entraîneur-chef André Tourigny a donné toute une leçon de hockey à la formation suisse, en l’emportant par la marque de 10-0.

 

Une belle performance des représentants de la LHJMQ

L’équipe canadienne compte sur 6 joueurs issus du circuit Courteau et ils ont tous récolté au moins un point hier soir. Le défenseur des Foreurs Maxence Guénette a obtenu un but et une passe, tout comme l’attaquant des Wildcats Jakob Pelletier. Le défenseur des Mooseheads Justin Barron et l’attaquant de l’Océanic Alexis Lafrenière ont chacun récolté 2 passes. Finalement, Samuel Poulin du Phoenix a obtenu une passe et Xavier Parent des Mooseheads a inscrit un but.

Si on salue le fait que les 6 Québécois ont mis leur nom sur la feuille de pointage, il faut toutefois relativiser. En effet, sur les 20 joueurs d’avant qui ont endossé le chandail de l’unifolié lundi, 15 d’entre eux ont obtenu au moins un point.

Peyton Krebs (2 buts, 1 passe), Matthew Robertson (1 but, 2 passes) et Ryan Suzuki (1 but, 2 passes) ont été les meilleurs pointeurs du Canada face à la Suisse.

 

Un match à sens unique

Le gardien Nolan Maier a récolté un blanchissage pas trop difficile; il a repoussé un total de 15 rondelles durant la partie. Du côté des gardiens suisses, Thibault Fatton et Sasha Ruppelt se sont séparés ce bombardement de façon quasi-égale. Ruppelt a été retiré après 29 minutes 51 secondes. Il avait alors accordé 5 buts sur 26 lancers. Son remplaçant a fait face à 22 tirs, encaissant lui aussi 5 buts.

Le Canada renouera avec l’action dès ce soir face à la Slovaquie, qui s’est inclinée 4-2 face à la Suède lundi.