L’avocat de la présumée victime dans le cas de Patrick Kane lâche une bombe en conférence de presse

Drama

Kane

[oboxads]

L’avocat de la présumée victime dans l’enquête d’agression sexuelle impliquant Patrick Kane a tenu une conférence de presse en début d’après-midi mercredi et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il avait une grosse information pour les journalistes présents.

Me Thomas Eoannou a dit aux médias que le sac qui contenait le test que sa cliente a subi à l’hôpital après l’incident présumé a été livré de façon anonyme chez la mère de sa cliente. Cette nouvelle est troublante puisque ce test fait partie de l’évidence qui allait être utilisée dans cette enquête. Cela fait maintenant en sorte que ce test ne peut plus être utilisé comme preuve. Ça met aussi en doute la nouvelle du Buffalo News plus tôt cette semaine, qui semblait aider le cas de Kane.

La mère de la présumée victime a trouvé ce colis devant sa porte lorsqu’elle revenait de dîner. M. Eoannou a dit que c’était la première fois qu’il voyait ça en plus de 30 ans de carrière. Il a ajouté que les critiques envers sa cliente sont dévastatrices et que la couverture de ce cas illustrait bien pourquoi plusieurs victimes ont peur de porter plainte.

Pour le moment, personne ne sait ce qui s’est passé et encore moins ce que ça veut dire, mais ce qui semble être clair, c’est que ce cas ne se réglera pas rapidement. L’avocat de la présumée victime a dit qu’il aimerait qu’il y ait un procès criminel dans ce dossier et qu’il n’est pas le genre d’avocat qui négocie une entente hors cour. Il a aussi déclaré que cet incident devrait faire en sorte qu’un autre corps policier (soit de l’État ou le FBI) s’implique dans ce dossier. On n’est pas sorti du bois…

AJOUT : Le département de police d’Erie dit qu’ils ont encore toute l’évidence nécessaire dans ce cas, donc on n’a aucune idée ce qui se passe et on a vraiment hâte de parler d’hockey au lieu de processus judiciaire…

Via Tim Graham