Lance Armstrong débourse 5 millions de dollars pour éviter un procès

Drama
Crédit photo - Flickr

Lance Armstrong a jadis été pour le cyclisme ce que Tiger Woods a été pour le golf. Jamais un cycliste n’a autant fait rayonner son sport qu’Armstrong. Sa gloire a contribué à la popularité du Tour de France auprès du public américain, mais également un peu partout dans le monde. Le spectateur moyen a besoin d’un héros pour suivre ce type de sport.

Toutefois, 13 ans après sa dernière victoire en Tour de France, force est d’admettre que le héros est aujourd’hui déchu. Lance Armstrong a accepté hier de verser 5 millions de dollars au ministère de la Justice qui le poursuivait pour fraude. C’est son ancien commanditaire,  U.S. Postal, qui avait intenté une poursuite pour 100 millions de dollars, affirmant avoir été durement touché financièrement par le scandale de dopage entourant Armstrong.

5 millions pour une poursuite de 100 millions, on peut dire que l’Américain s’en tire pas si mal! Celui qui a été banni du cyclisme en 2012 aurait empoché près de 125 millions de dollars durant sa carrière, si on tient compte des bourses, des primes, des salaires et des commanditaires.

 

Une compensation pour Floyd Landis

L’ancien coéquipier de Lance Armstrong, Floyd Landis est celui qui a exposé au grand jour le scandale de dopage. C’est aussi lui qui a déposé la plainte initiale pour fraude en 2010. Le ministère de la Justice s’est jointe à lui par la suite. D’après le New York Times, sur les 5 millions versés par Armstrong, 1,1 million ira à Landis. Lance Armstrong s’est aussi engager à payer 1,65 million à son ancien compagnon de route afin de rembourser ses frais d’avocats.