La OHL a suspendu le propriétaire des Firebirds de Flint

Drama

FlintFirebirds

Même si ça va mal à Montréal cette saison, le Canadien peut se consoler en se disant qu’ils ne sont pas l’organisation la plus broche à foin dans le monde du hockey. Cette année, ce titre semble plutôt appartenir aux Firebirds de Flint, dans la OHL. On avait parlé d’eux plus tôt cette saison lorsque tous les joueurs de l’équipe avaient quitté après le renvoi de leurs coachs, qui était justifié par le fait que le fils du propriétaire ne jouait pas suffisamment.

Après ce fiasco, la ligue était intervenue et les entraîneurs étaient revenus derrière le banc avec des contrats de 3 ans en poche. Ces contrats leur seront utiles puisqu’ils ont encore été renvoyés mercredi.

La raison serait la même et la OHL semble en avoir eu assez. Jeudi midi, elle a publié un communiqué pour dire qu’elle suspendait le propriétaire ainsi que la direction de l’équipe. Elle n’avait pas bien le choix puisque la réputation du club n’aidera pas à convaincre les joueurs repêchés, tant au niveau local qu’international, de se présenter avec l’équipe.

En plus, le fils du propriétaire est le seul joueur qui s’est présenté à la pratique d’avant-match de jeudi matin, donc on dirait que les joueurs ont encore une fois utilisé leur pouvoir pour se faire entendre. On ne sait toujours pas ce qui se passera avec le match des Firebirds jeudi soir contre Erie, mais cette histoire continue certainement de faire mal à la réputation de l’organisation et de la ligue.

Via Puck Daddy