La mère de Michael Ferland ne veut pas qu’il frappe les Sedin

[oboxads]

La série Canucks-Flames est une des plus physiques de la 1ère ronde et l’attaquant recrue de Calgary, Michael Ferland, a eu son rôle à jouer là-dedans. Ses 18 mises en échec le placent à égalité au 3e rang de la LNH derrière Matt Martin et Brooks Orpik.

Depuis le début de la série contre les Canucks, Ferland a amassé plus de minutes de punition que pendant les 26 matchs de saison régulière auxquels il a participé cette année. Toutefois, même si 4 des 18 mises en échec de Ferland ont été à l’endroit d’Alex Burrows, il ne semble pas trop toucher à ses compagnons de trio, n’ayant frappé les Sedin qu’à seule une reprise en 3 matchs.

Si l’on se fie à ce que Ferland a raconté aux journalistes, il pourrait y avoir une raison familiale derrière cette statistique. L’attaquant a avoué que sa mère adore les jumeaux Sedin et qu’elle lui a dit de ne pas les frapper même si c’est sa job. On imagine qu’il a dit ça avec un sourire en coin et qu’il prendrait sa chance si elle présentait, mais pour le moment, il fait plaisir à sa mère.

Via Randy Sportak