La LNH a dévoilé les finalistes pour le Jack Adams

À chaque année, il y a des trophées de la LNH dont l’éventuel gagnant est évident et d’autres où il faut attendre à la cérémonie officielle à Vegas pour voir qui a suffisamment charmé les voteurs. Cette année, le trophée Jack Adams, remis au meilleur entraîneur de la LNH, va dans cette 2e catégorie alors que plusieurs entraîneurs auraient pu l’emporter sans que ce soit trop surprenant.

Deux gars qui viennent en tête ne font même pas partie des finalistes nommés par la ligue en début de soirée mercredi. Il s’agit de Guy Boucher et de Joel Quenneville, qui ont certainement reçu des votes, mais pas assez pour se rendre à Vegas.

Les 3 finalistes seront plutôt Mike Babcock, Todd McLellan et John Tortorella. Incroyablement, ce dernier est le seul des trois qui a déjà remporté le trophée. Celui qui a mérité ce titre en 2004 est aussi le seul qui ne comptait pas sur l’un des premiers choix des deux derniers repêchages dans son alignement.

C’est l’absence de cette jeune vedette (même si Werenski et Jones pourraient se qualifier à ce niveau) qui fait en sorte que l’évolution des Jackets était aussi surprenante. Ce saut au classement ainsi que la longue séquence de victoires des siens l’ont aidé à se retrouver dans ce groupe. Ironiquement, il serait le 1er coach à gagner un 2e Jack Adams depuis Jacques Lemaire en 2003. Avec sa victoire en 2004, Tortorella a commencé une séquence de 12 entraîneurs consécutifs qui gagnent leur 1er Jack Adams.

Par contre, le ralentissement de son équipe en fin de saison a ouvert la porte aux deux autres. Mike Babcock est un candidat particulièrement intéressant puisque certains pourraient profiter de la qualification en séries des Leafs un an après avoir terminé au 30e rang pour lui donner le Jack Adams qu’il a mérité lors du reste de sa carrière. C’est un peu ce qu’on a vu avec Drew Doughty pour le Norris l’an passé, donc c’est possible que son coach olympique soit le prochain à profiter de ce phénomène.