La formation initiale du Canada dévoilée en vue du Championnat mondial de hockey

Drama

Pendant que les séries de la LNH battent leur plein, les meilleures nations de hockey se préparent pour le Championnat du monde qui aura lieu au Danemark du 4 au 20 mai.

Les D.G. de l’équipe canadienne Martin Brodeur et Sean Burke ont dévoilé les joueurs qui ont été sélectionnés jusqu’à maintenant.

Attaquants

Connor McDavid (Oilers)
Ryan Nugent-Hopkins (Oilers)
Mathew Barzal (Islanders)
Brayden Schenn (Blues)
Ryan O’Reilly (Sabres)
Jordan Eberle (Islanders)
Bo Horvat (Canucks)
Anthony Beauvillier (Islanders)
Jaden Schwartz (Blues)
Jean-Gabriel Pageau (Sénateurs)

Défenseurs
Aaron Ekblad (Panthers)
Colton Parayko (Blues)
Thomas Chabot (Sénateurs)
Darnell Nurse (Oilers)
Ryan Pulock (Islanders)
Vince Dunn (Blues)
Joel Edmundson (Blues)

Gardiens
Darcy Kuemper (Coyotes)

Une formation encore incomplète

Bien sûr, d’autres joueurs viendront se greffer à cette équipe d’ici le 4 mai. La première ronde des séries de la LNH prendra fin au plus tard le 25 avril. Il y aura donc au moins 8 équipes en vacances lorsque le tournoi débutera au Danemark.

Il faut aussi prendre en considération que plusieurs joueurs ont refusé l’invitation de Hockey Canada, comme John Tavares, Carey Price et Brendan Gallagher.

 

Les meilleurs des moins bons

D’ailleurs, le refus de Price et Gallagher fait en sorte que la formation canadienne ne comporte aucun joueur du tricolore. En fait, sur les 15 formations exclues des séries, 7 d’entre elles n’enverront pas de joueur au Danemark. Parmi les huit autres, les Blues détiennent 5 des 18 joueurs annoncés par Équipe Canada jusqu’à présent. Aucune équipe n’envoie autant de joueurs que St-Louis. Les Islanders arrivent en deuxième place avec 4 joueurs, alors que les Oilers sont au troisième rang (3 joueurs). Les Sénateurs ont vu deux de leurs joueurs sélectionnés, alors que les Sabres, les Canucks, les Panthers et les Coyotes envoient un joueur chacune au Championnat Mondial.

L’équipe canadienne compte pour l’instant trois Québécois: Anthony Beauvillier, Thomas Chabot et Jean-Gabriel Pageau.